À propos de l'éditeur
200.000 Noms de famille titre
Les conditions du bonheur suivant votre nom de famille

Votre nom de Famille Bocquet : les conditions du bonheur

● Sâkya-Mouni disait: "Le bonheur est né de l'altruisme et le malheur de l'égoïsme." Cet enseignement concerne spécialement Bocquet. Ses succès, si éclatants qu'ils puissent être, ne sauraient lui procurer satisfaction et bonheur, car "celui qui mange seul son pain soulève son fardeau avec ses dents" (proverbe turc).

● Bocquet n'a pas le temps de s'occuper de sa santé, la considérant comme quelque chose de secondaire. C'est ici qu'il se trompe ; souvent il ne s'en rend compte que lorsqu'il est déjà trop tard. Il doit se dire que rien ne lui est plus précieux que sa santé, car "la santé, c'est l'unité qui fait valoir tous les zéros de la vie" (Fontenelle). On ne peut rien faire de bon ni même jouir de la vie si l'on a une mauvaise santé.

● Rousseau disait : "Plus le corps est faible, plus il commande ; plus il est fort, plus il obéit." Nous avons donc intérêt à veiller à ce que notre corps soit en parfait état de fonctionnement. C'est l'instrument indispensable à toutes nos entreprises, quelles qu'elles soient, sans exception. Il doit nous obéir comme un bon serviteur et non nous commander comme un mauvais maître.

● Bocquet a tendance à se nourrir très mal. Il mange n'importe quoi, sans se soucier des exigences spécifiques de son organisme. Il mange aussi en toute hâte. On peut dire, d'après son comportement, qu'il déteste l'idée d'avoir à manger pour vivre, et que manger est pour lui une perte de temps. Là aussi il fait preuve de manque de jugement. Nous devons manger pour vivre : c'est une loi de la nature à laquelle nous ne pouvons rien et contre laquelle il serait stupide et ridicule de s'insurger. Il n'y a donc rien de honteux et d'avilissant à ce que nous répondions aux besoins de notre corps en mangeant suffisamment et correctement. Au contraire, c'est un devoir que nous devons remplir envers nous-mêmes et envers les autres.

● Bocquet doit apprendre à choisir ses aliments. Vu sa constitution physique et son tempérament, il a intérêt à avoir une alimentation très variée en donnant sa préférence aux produits de saison et en limitant sa consommation de féculents et de sucreries. Il peut user, mais non abuser, des excitants comme le café, le thé, l'alcool et les épices. Il ferait aussi bien de boire beaucoup, en dehors des repas, afin d'assurer une parfaite élimination des toxines. Une bonne tisane de verveine, de tilleul, de camomille ou de fleur d'oranger, abondante et bien chaude, prise le soir, lui fera le plus grand bien. S'il souffre d'insomnie, la fleur d'oranger peut lui porter remède.

● Parfois, effrayé par la dégradation effective de sa santé, Bocquet se met à un régime sévère, irrationnel, dans l'espoir de récupérer ou de préserver ses forces. En fait, Bocquet n'a pas besoin de régime spécial ; il a au contraire besoin de manger de tout. Ce conseil de La Rochefoucauld est fort à propos : "C'est une ennuyeuse maladie que de conserver sa santé par un trop grand régime."

● Rien n'est plus néfaste à la santé que de manger trop rapidement. On ne saurait trop conseiller à Bocquet de prendre tout son temps lorsqu'il est à table. Il doit aussi prendre ses repas dans une atmosphère de tranquillité et de détente.

Nous vous recommandons vivement de consulter le dossier fondamental :
Affinités amoureuses entre noms de famille

Il est permis d'avoir quelque défiance de la femme la plus accomplie (Homère).
On pardonne tant que l'on aime (La Rochefoucauld).
Voyance AsiaFlash par Audiotel
Conditions d'utilisation
La bonne étoile brille si haut qu'il est inutile de se faire une bosse en se cognant au plafond (proverbe chinois).
Une femme sans pudeur est comme un plat sans sel (proverbe arabe).