À propos de l'éditeur
Maigrir vite titre
Ouvrages recommandés
Ouvrages sur maigrir vite

Bien manger pour maigrir

Bien manger pour maigrir
Bien manger pour maigrir
Caroline Shreux
Éditeur : Soline
Collection : CUISINE D'AUJOURD'HUI
Genre : CUISINE - GASTRONOMIE - VIN
Date de Parution : 07/02/2002

● «14 jours pour maigrir » n'est pas à proprement parler un livre de cuisine mais plutôt un livre « Santé » fait en collaboration avec le Dr Caroline Shreux. Sa méthode a été appliquée au début sur des patients en phase préopératoire forcés de perdre du poids . Elle a été adaptée pour toute personne désireuse de maigrir .

● Sa technique est révolutionnaire dans l'histoire des régimes car elle utilise la perte de poids rapide avec des résultats durables. Ses avantages sont les suivants : - perte de poids importante, - apport des groupes d'aliments essentiels. - pas de sensation de faim et pas de reprise de poids , ce qui aide à établir une alimentation plus saine, - des petits trucs et suggestions pour tirer le maximum de «14 jours pour maigrir ».

● Cette méthode garantit la perte de 2 kg à 3 kg 200 par semaine sans faim. Elle est basée sur une certaine utilisation des aliments. Il faut manger mais surtout savoir choisir ses aliments à calories négatives. De plus, la monotonie culinaire est l'ennemi des régimes. L'auteur nous donne alors de nombreux menus. Le programme est basé sur 4 semaines : 2 semaines de plan d' amaigrissement et 2 semaines de stabilisation. Cet ouvrage est volontairement peu illustré de photos couleur car les candidats à l'amaigrissement ne cherchent pas des photos de recettes alléchantes mais une promesse de perdre 6 kg en 2 semaines sans les reprendre et tout en gardant la forme .

L'honneur et le profit ne couchent pas dans le même lit (Cervantès).
L'amour consiste à sentir que l'on a cédé à l'autre malgré soi ce qui n'était que pour soi (Paul Valéry).
Voyance AsiaFlash
Conditions d'utilisation et tarifs
Le souverain avisé sait se servir des barbares contre les barbares (proverbe chinois).
On gâte souvent ce que l'on veut trop bien faire (proverbe allemand).