À propos de l'éditeur
Maigrir vite titre
Maigrir en grande forme

Maigrir avec les Weight Watchers

Maigrir avec les Weight Watchers

● Qui de nous n'a pas entendu parler des Weight Watchers (Gardiens du Poids) ? Il s'agit de la fameuse société américaine spécialisée dans l'aide à l'amaigrissement et au maintien du poids corporel idéal. Elle existe depuis 1963 aux Etats-Unis. Elle est présente en France depuis 1973 et compte actuellement environ 650 antennes réparties sur tout le pays.

● Selon la société Weight Watchers, plus de 25 millions de personnes à travers le monde ont perdu du poids grâce à sa méthode. Mais elle ne fournit pas de statistiques des personnes, parmi ces 25 millions, ayant pu définitivement stabilisé leur poids. Elle n'indique pas non plus le nombre des échecs ou des rechutes.


1. La méthode des Weight Watchers

● La méthode des Weight Watchers est d'abord basée sur un régime alimentaire assez pauvre en lipides, c'est-à-dire en calories. Son credo semble être : "Rien n'est interdit, tout est limité". On peut donc manger de tout, on est même encouragé à avoir une alimentation très variée. Mais on doit rester dans les limites définies par le programme Weight Watchers en ce qui concerne les apports en corps gras. Ces limites sont matérialisées par le nombre de points attribué à chaque aliment. Pour bien suivre le programme, il suffit alors de respecter le quota de points auxquels on a droit.

● A part les repas hypocaloriques recommandés, les Weight Watchers organisent des réunions ; ils dispensent aussi des entretiens individuels ou des suivis par correspondance. Les réunions sont hebdomadaires et conduites par une animatrice. Dans ces réunions, les adhérents s'échangent leurs expériences, leurs soucis, leurs problèmes, s'identifient à la réussite ou aux difficultés des autres. Ils peuvent ainsi entretenir leur motivation en profitant du soutien du groupe d'entraide.

● Le programme initial des points a évolué en 2004 vers un programme plus souple baptisé "Flexipoints". C'est maintenant un logiciel ludique et interactif qui permet de suivre la démarche d'amaigrissement selon Weight Watchers à tous moments. Il est basé sur le principe de varier son alimentation en consommant au moins 5 fruits et légumes et en buvant 1,5 à 2 litres de liquide par jour. Il encourage également à pratiquer une activité physique régulière. Facile à utiliser, le programme Flexipoints est vendu sous forme de CD-ROM pour 90 €.

2. L'efficacité des Weight Watchers

● La méthode des Weight Watchers donne de bons résultats, il faut bien le reconnaître. Ceux qui ont perdu du poids grâce à elle sont nombreux. Alors que le régime hypocalorique qu'elle préconise n'a rien de révolutionnaire et n'a pas plus de valeur intrinsèque que d'autres régimes (celui du docteur Atkins par exemple), c'est surtout le soutien de groupe, le suivi par correspondance et les entretiens individuels qui font son efficacité. Car en réalité, l'essentiel, c'est d'être motivé et de tenir le coup.

● Cependant, les impératifs fondamentaux de cette efficacité ne conviennent pas à tout le monde, d'autant plus qu'ils ont souvent tendance à revêtir un caractère vaguement sectaire. Les personnes à l'esprit très libertaire ou décidément non conformiste ont du mal à suivre les Weight Watchers.

● L'efficacité de la méthode Weight Watchers n'a qu'une portée limitée, en ce sens que les bons résultats ne s'acquièrent et ne se maintiennent de façon satisfaisante que tant qu'on est adhérent. Il est en effet extrêmement difficile de continuer seul à être raisonnable et suivre la voie tracée par la méthode. Mais nous ne devrions pas en vouloir à Weight Watchers pour cela, car ceux-ci n'ont pas la prétention de guérir le mal du surpoids une fois pour toutes.

● La méthode Weight Watchers ne fait que s'attaquer aux causes secondaires de l'obésité, non à la cause principale. Cette cause principale est notre instinct pour la quantité de nourriture et pour le gras ainsi que pour le sucré. Cet instinct était utile et nécessaire à nos ancêtres des cavernes ; mais il est devenu dangereux et néfaste à notre époque où il nous est possible de trouver de la nourriture en abondance et de choisir sans retenue les mets qui nous donnent le plus de plaisir.

● Des recherches scientifiques très poussées ont pu établir que ce fameux instinct a ses racines dans une partie spécifique de notre cerveau. Moralité : C'est seulement en arrivant à contrôler les réactions de cette partie du cerveau humain que nous parviendrons à résoudre définitivement le problème de l'obésité.

● Dans l'état actuel des choses, la solution du problème réside essentiellement dans la motivation, la volonté, le courage et la persévérance. À bon entendeur, salut !

< Précédent

Ou vous avez un rival, ou vous n'en avez pas. Si vous en avez un, il faut plaire pour lui être préféré; si vous n'en avez pas, il faut encore plaire pour éviter d'en avoir (Pierre Choderlos de Laclos).
L'amant qui loue est l'amant couronné, Avant l'amour l'amour-propre était né (Gentil-Bernard).
Voyance AsiaFlash par Audiotel
Conditions d'utilisation
Qui reconnaît son erreur doit la corriger sans délai (proverbe chinois).
Beaucoup de peu font assez (proverbe italien).