À propos de l'éditeur
50 horoscopes gratuits
Numéroscope annuel

Numéroscope 2017
Nombre de destinée 2

● Amour
Bénéficiant d'influx magnifiques, vous aurez un fort pouvoir de séduction, et vous n'aurez aucun mal à faire des conquêtes. Mais vous serez peut-être trop enclin à ne voir que l'aspect sexuel de vos relations, ce qui risque d'amener certains de vos partenaires à s'offusquer d'être considérés comme des objets. Si vous arrivez à surmonter ce petit travers, vous pouvez vous attendre à une année très agréable et à avoir de divines surprises.

● Travail
Vous cherchez du travail ? Dans ce cas, soyez patient : c'est seulement vers mai que vous aurez des chances de trouver un emploi correspondant à vos goûts et à vos capacités. Et si vous tenez à améliorer vos conditions de travail, relisez votre contrat et voyez si vous pouvez faire accepter de changer les méthodes ou les horaires. Vous ferez de grands progrès dans votre métier au cours du second semestre.

● Santé
Vous entrerez, au tout début de l'année, dans une brève période de tension nerveuse, de lassitude. Vous vous sentirez déprimé, perclus de rhumatismes, d'arthrite. Faites attention aux chutes. Ménagez votre foie : c'est très important, car il s'agira pour vous d'un organe sensible. Amélioration sensible de votre état de santé le reste de l'année. Faites du sport, ne vous laissez pas rouiller.

● Argent
Vous éprouverez un goût très prononcé pour les objets luxueux et les plaisirs plutôt dispendieux. Ne vous privez de rien tant que cela n'est pas susceptible de vous causer des problèmes financiers. S'il vous arrive de gagner au jeu, comme cela semble probable en juillet, arrêtez-vous tout de suite ! C'est sûr : vous n'aurez pas une deuxième chance !

À corsaire, corsaire et demi (abbé Tuet).
Il y a des gens qui n'auraient jamais été amoureux, s'ils n'avaient jamais entendu parler de l'amour (La Rochefoucauld).
Voyance AsiaFlash par Audiotel
Conditions d'utilisation
Des paroles carrées n'entrent pas dans des oreilles rondes (proverbe chinois).
L'aiguille habille tout le monde et demeure elle-même nue (proverbe persan).