À propos de l'éditeur
50 horoscopes gratuits
Horoscope chinois annuel

Horoscope chinois 2016 pour Buffle : Travail

Travail

Premier trimestre :  Les astres Kinh Duong et Hoa Quyen sont des hôtes de poids ; ils pourront faire bouger les choses positivement dans votre vie professionnelle. Les événements en cours vous seront favorables. Mais il vous faudra peut-être faire un effort pour vous adapter à des changements rapides. En bon natif du signe, vous réagissez plutôt lentement ; mais cette fois, bougez-vous vite pour profiter de la chance !

Deuxième trimestre :  Votre vie professionnelle se déroulera sans anicroche, mais sans grand changement non plus. En revanche, vous fourmillerez de projets pour l'avenir, et trouverez sans doute des appuis qui vous permettront de bientôt les concrétiser. l'astre Benh Phu en aspect favorable réveillera votre ambition et vous aidera à faire les bons choix.

Troisième trimestre :  Vous entrerez sans doute dans une période importante sur le plan professionnel. La majorité d'entre vous devraient concrétiser rapidement leurs projets les plus ambitieux. Mais attention à l'astre Co Than, qui pourrait dresser des obstacles sur votre route. N'hésitez pas à contre-attaquer : vous réussirez.

Quatrième trimestre :  Vous ferez assez facilement votre place au soleil. Ces jours-ci, vous serez appelé à faire une rencontre capitale qui transformera radicalement votre vie professionnelle. Par la suite, vous abattrez une quantité de travail impressionnante, et vous consoliderez votre position.

L'année chinoise ne commence pas le 1er Janvier, et les trimestres chinois ne coïncident pas avec les trimestres du calendrier universel.
Pour en savoir plus
Cliquez ici

Quittons ces vanités, lassons-nous de les suivre (Malherbe).
L'amour ôte l'esprit à ceux qui en ont et en donne à ceux qui n'en ont pas (Diderot).
Chat-Voyance : Nos voyants répondent en direct sur votre écran !
Conditions d'utilisation
L'envieux jalouse les hommes de talent au point de les détester (proverbe chinois).
Nul ne sait mieux que l'âne où la bât le blesse (proverbe français).