À propos de l'éditeur
Vos questions

Question n°29 : Aurais-je intérêt à refaire ma vie ?

Question : Je suis mariée depuis 20 ans avec un homme bon et sérieux... et ai une fille de 15 ans de lui... Un autre homme, que j'avais connu avant mon mari et avec qui je devais me marier, me demande de quitter mon foyer pour me marier avec lui. Vais-je quitter mon foyer ? Mon union avec cet autre homme sera-t-elle faste ? Durera-t-elle tout le restant de ma vie ? Serai-je heureuse ? (Denise L., née le 26 mai 1949. Charente-Maritime).
Réponse :

Les affres d'un divorce

● Pour qu'une union éventuelle avec votre deuxième homme puisse avoir lieu, vous devriez effectuer au préalable une démarche incontournable, qui est de divorcer.

● Si le divorce peut parfois s'avérer une épreuve supportable pour certaines personnes, ce n'est certainement pas le cas pour vous. En effet, vous êtes du signe Buffle, et en plus votre Élément est Terre, ce qui positionne les astres Thien Tru et Pha Toai dans votre Maison IX d'une part, et les astres Thanh Long et Tuong Quan dans votre Maison VI d'autre part. En clair, un divorce ne vous réussira jamais, même si c'est vous qui le recherchez. Il sera désastreux sur plusieurs plans, non seulement pour vous-même mais encore pour d'autres, notamment pour votre fille qui, en tant que native du Cochon, est viscéralement attachée à l'image d'une famille unie.

Les aléas de l'union envisagée

● Certes, vous pourriez pendant quelque temps surmonter les difficultés qu'entraînerait un divorce. Certes, aussi, vous pourriez être heureuse pendant quelque temps avec votre nouveau compagnon. Mais les choses devraient commencer vite à se gâter. La principale cause de cette situation est que votre deuxième homme est lui aussi un natif du Buffle. Or il n'y a rien de plus hasardeux que l'union de deux Buffles ! Tout astrologue déconseillerait le mariage entre deux jeunes Buffles, sans parler de Buffles frisant déjà la cinquantaine comme vous deux ! Les risques de tension et de mésentente sont trop grands pour qu'on puisse envisager raisonnablement une telle union !

● De plus, votre deuxième homme, malgré ses réelles qualités, a l'astre Phi Liem dans sa Maison I, ce qui renforce son caractère autoritaire et dominateur. Seriez-vous toujours disposée à faire ses quatre volontés pour avoir la paix ?

Conclusion

● Il est certain que votre cœur voudrait m'entendre dire : "Allez-y, divorcez, épousez votre Buffle d'homme, et vous serez heureuse". Mais je ne le ferai pas, car je ne vois que désastre et souffrances dans pareille aventure !

La modération est un fil de soie qui relie toutes les perles de la vertu (Joseph Hall).
On ne badine pas avec l'amour (Alfred de Musset).
Chat-Voyance : Nos voyants répondent en direct sur votre écran !
Conditions d'utilisation
Le juge examine les sentiments pour fixer la peine (proverbe chinois).
Ne prépare pas la bouillie pour l' enfant avant qu'il soit né (proverbe indien).