À propos de l'éditeur
Vos questions titre

Vous nous écrivez - Message #20

Cher Monsieur,

Je vous avais écrit il y a environ 2 ans pour vous commander une étude sur les affinités amoureuses. En effet, à cette époque, je ne m'entendais pas très bien avec ma fiancée, et j'avais des doutes sur la solidité de notre relation.

Vous m'avez révélé avec une grande précision les atouts et les difficultés de nos rapports. Vous m'avez incité à poursuivre ma relation avec ma fiancée. Car, d'après vos calculs, cette relation avait beaucoup d'avenir, à condition toutefois que je fasse quelques concessions indispensables. J'ai suivi vos conseils, et je ne regrette pas. Au contraire, je suis actuellement le plus heureux des hommes. Nous sommes mariés depuis un peu plus d'un an, et nous avons une adorable petite fille de 2 mois, en parfaite santé . Notre amour se fortifie chaque jour davantage. Si je ne vous avais pas consulté, j'aurais peut-être gâché ma vie et compromis celle de ma femme. Merci, merci infiniment.

J'ai visité votre site Internet. Il est beau et plein d'articles intéressants. Il ne manque qu'un peu de musique. De la musique chinoise évidemment...

Respectueusement. (Pierre H.).

< Précédent Suivant >

Une langue douce peut briser les os (Livre des Proverbes).
En amour, il n'y a guère d'autre raison de ne s'aimer plus que de s'être trop aimés (La Bruyère).
Voyance AsiaFlash par Audiotel
Conditions d'utilisation
Comme le poisson ne peut se passer d'eau, deux amants ne peuvent vivre l'un sans l'autre (proverbe chinois).
Celui qui va avec les loups apprend à hurler (proverbe espagnol).