À propos de l'éditeur
Vos questions titre

Vous nous écrivez - Message #11

Je suis une eurasienne; ma mère est française. Je suis née en France, et je ne m'intéressais que modérément à l'astrologie chinoise. Je la considérais plutôt comme une croyance que comme une science.

J'ai parcouru récemment votre ouvrage "Votre Horoscope Chinois 1998" (éditions Denoël) et je l'ai trouvé très intéressant à plus d'un titre. Vos prévisions paraissent fiables. En tout cas, vos conseils sont toujours judicieux, et votre style très soigné.

L'autre jour, je suis tombé par hasard sur votre site, et je ne regrette pas d'avoir consacré presque une matinée entière à le lire. Beaucoup de textes instructifs. J'aime en particulier la rubrique "Réponse à votre courrier" où j'ai trouvé certaines réponses à mes propres interrogations.

Je ne suis pas encore convertie à l'astrologie chinoise , mais j'ai l'impression que j'en prends le chemin... (l________g@aol.com)

< Précédent Suivant >

Accepter l'idée d'une défaite, c'est être vaincu (Maréchal Foch).
Il est évidemment bien dur de ne plus être aimé quand on aime, mais cela n'est pas comparable à l'être encore quand on n'aime plus (Georges Courteline).
Chat-Voyance : Nos voyants répondent en direct sur votre écran !
Conditions d'utilisation
Quand on lance un cerf-volant, l'esprit s'envole sur son dos (proverbe chinois).
Beaucoup manque au pauvre et tout à l'avare (proverbe allemand).