À propos de l'éditeur
Vos questions titre

Vous nous écrivez - Message #8

Salut ! Je tiens à ce que vous sachiez que j'ai beaucoup de respect pour la qualité des textes (la grande majorité des textes) que l'on retrouve sur votre site Internet et pour le livre "L'Astrologie chinoise pour tous", le seul de vous que j'ai lu jusqu'à maintenant. Ce n'est peut-être pas votre préféré, mais ma compréhension des gens ne serait pas ce qu'elle est aujourd'hui si je ne l'avais pas tant étudié.

Mon point de vue sur la popularité de l'Astrologie chinoise ici (Canada), c'est qu'elle est définitivement de plus en plus connue, surtout depuis 1989, je dirais, l'année du Serpent de Terre. Comme le Serpent, les gens se tournent beaucoup vers la lecture, la réflexion sur les mystères de la vie; l'ésotérisme les attire. Mais l'Astrologie chinoise , comme la traditionnelle, n'est pas nécessairement reconnue ici comme une « science » divinatoire. Il y a beaucoup de résistance, de scepticisme; l'opposition est très bien organisée, tant dans les médias écrits qu'à la télévision, surtout de la part de la communauté scientifique. Cela n'est pas mauvais en soi : ça évite que des gens se déclarent astrologues du jour au lendemain et exploitent, connaissances à l'appui, d'autres personnes en regard de leurs besoins et en fonction de la mode « astrologie chinoise » qui est ici plus forte que la traditionnelle.

J'ai lu votre biographie. Quelle vie de Tigre n'est-ce pas ! Du danger, du danger, du risque, beaucoup de distances, de territoires parcourus, beaucoup de domaines exploités (...). Pour ma part, je vis au Canada, à Ottawa, sur la frontière du Québec et de l'Ontario. Le Canada est dirigé par un Chien (comme Clinton), le Québec est dirigé par un Tigre de Terre, Lucien Bouchard; l'Ontario, par un comptable.

Mes salutations... (d____o@sympatico.ca).

< Précédent Suivant >

Pour une femme qui nous inspire quelque chose de bien, il y en a cent qui nous font faire des sottises (Napoléon Ier).
Qui n'est pas amoureux n'est pas homme (proverbe persan).
Voyance AsiaFlash par Audiotel
Conditions d'utilisation
Quand le tapir va boire à la rivière, il n'avale pas plus d'eau que son estomac n'en peut contenir (proverbe chinois).
Chaque renard porte sa queue à sa manière (proverbe français).