À propos de l'éditeur
Feng Shui titre
Comprendre le Feng Shui

Le Chi

● Les incessantes interactions entre le Yang et le Yin régénèrent un courant qui parcourt sans relâche toute la Nature, toute chose et tout être. Ce courant est appelé "Énergie Cosmique" ou "Chi" (ou encore "Qi"). Bien qu'immatériel, c'est le Chi qui anime le Monde. Le Chi correspond donc, sous certaines réserves, à la notion occidentale de "souffle" ("anima" en latin, d'où le mot français "âme").

● Alors que l'acupuncture chinoise s'occupe de faire circuler le Chi de façon optimale et bénéfique dans notre corps, le Feng Shui s'occupe de faire circuler le Chi de façon optimale et bénéfique dans notre espace vital. On comprend alors pourquoi "le Feng Shui est à l'environnement ce que l'acupuncture est au corps" (Van Minh).

● Les flux de l'Énergie Cosmique - c'est-à-dire du Chi - sont souvent appelés "Radiations Cosmiques" ou encore "Vibrations Cosmiques". Ces termes ne sont peut-être pas parfaits mais sont tout à fait acceptables.

● Il n'existe véritablement pas un bon Chi et un mauvais Chi, comme on a l'habitude d'en parler. Il n'y a qu'un seul Chi, celui qui est généré par le Yang et le Yin. Mais le Chi peut être bon ou moins bon, mauvais ou très mauvais ; ses flux peuvent circuler bien ou moins bien ou être entièrement bloqués, etc. Sa qualité et son action dépendent des circonstances - et le praticien du Feng Shui est justement celui dont la fonction est d'agir sur les circonstances des situations données de façon à optimiser la qualité et l'action des flux du Chi.
< Précédent Suivant >

Le fer aiguise le fer, ainsi l'homme aiguise un autre homme (Livre des Proverbes).
Le premier soupir de l'amour est le dernier de la sagesse (Antoine Bret).
Voyance AsiaFlash
Conditions d'utilisation et tarifs
Le monde est une mer, notre coeur en est le rivage (proverbe chinois).
Il faut casser le noyau pour en avoir l'amande (proverbe français).