À propos de l'éditeur
Feng Shui titre
Comprendre le Feng Shui

La pratique du Feng Shui

● Le maître d'armes dit à Monsieur Jourdain, le Bourgeois Gentilhomme : "Tout le secret des armes ne consiste qu'en deux choses, à donner et à ne point recevoir". Nous pourrions l'imiter pour dire : "Tout l'art du Feng Shui ne consiste qu'en deux choses, à prévenir le Chi de mauvaise qualité et à faire circuler le Chi de bonne qualité dans notre environnement".

● Pratiquer le Feng Shui, c'est construire et intégrer une habitation, un lieu de travail, un magasin, un atelier, une tombe, etc., en harmonie avec le Chi équilibré. Si l'on y arrive, alors la santé, la vie sentimentale, la chance, la fortune seront favorisées. Si l'on évolue dans un environnement où l'Énergie Cosmique est perturbée, alors on court le risque de maladies, de catastrophes, de peines de coeur, de faillite.

● Les règles du Feng Shui et leur application sont d'une grande subtilité et d'une extrême complexité. Elles nécessitent en général l'intervention d'un spécialiste. Cependant, chacun peut, à partir de quelques données de base, en tirer le plus grand profit.

● On peut appliquer les règles du Feng Shui soit de façon positive, en aménageant dans les conditions bénéfiques, soit de façon négative, en corrigeant les conditions maléfiques existantes.

● Voici quelques exemples de mesures positives et de mesures négatives.
< Précédent Suivant >

L' amant qui n'est pas tout n'est rien (Honoré de Balzac).
Les gueux ne sont point amoureux (Ménandre).
Voyance AsiaFlash
Conditions d'utilisation et tarifs
L'avare économiserait jusqu'à son dernier quart d'heure de vie (proverbe chinois).
Ne fouette pas un cheval qui va aussi vite qu'il peut (proverbe coréen).