À propos de l'éditeur
Cuisine chinoise et asiatique titre
12 recettes populaires

Porc au caramel

Porc au caramel

Pour 6 personnes. Préparation: 20 min. Cuisson: 1 heure.

Porc au caramel : Ingrédients

1 kg de filet de porc
4 oeufs
5 cuillerées à soupe de nuoc mâm
4 cuillerées à café de sucre roux
1 tubercule de gingembre

Porc au caramel : Confection

1. Faire des oeufs durs. Ensuite, les écaler. Pratiquer sur chaque oeuf 4 incisions longitudinales, qui permettront à la sauce d'atteindre le jaune.
2. Découper le porc en cubes de 3 cm de côté.
3. Découper le gingembre en allumettes.
4. Dans une poêle, faire fondre sur feu modéré 2 cuillerées à café de sucre roux. Laisser cuire, en remuant souvent, jusqu'à ce que le sucre ait un teint brun très foncé. Ajouter 2 cuillerées à soupe d'eau froide, bien mélanger pour obtenir du caramel liquide.
5. Faire chauffer sur feu vif une cocotte pendant 2 minutes. Y verser 1 cuillerée à soupe d'huile d'arachide et, en inclinant la cocotte dans tous les sens, laisser chauffer 30 secondes. Ajouter le porc, faire roussir pendant 5 minutes en remuant souvent.
6. Mouiller avec 2 verres d'eau, couvrir, régler à feu modéré et laisser mijoter pendant 30 minutes.
7. Ajouter nuoc mâm, caramel et 2 cuillerées à café de sucre, et laisser mijoter 20 minutes, en remuant 1 ou 2 fois.
8. Incorporer oeufs et gingembre. Tourner et laisser cuire encore 5 minutes.

Porc au caramel : Remarques
1. Ce plat, bien qu'extrêmement populaire, n'en est pas moins délicieux. La version chinoise est semblable, sauf qu'on utilise la sauce de soja à la place du nuoc mâm. Avec le nuoc mâm, le goût de la viande est meilleur.
2. On peut congeler ce plat puis le réchauffer sans problème.
3. Des oeufs de cane conviendraient bien à cette recette. On peut aussi utiliser des oeufs de caille frais ou en conserve.


< Retour

La destinée des nations dépend de la manière dont elles se nourrissent (Brillat-Savarin).
Quiconque doit aimer aime à première vue (proverbe anglais).
Voyance AsiaFlash par Audiotel
Conditions d'utilisation
Prendre parti, c'est recruter des soldats et acheter des chevaux (proverbe chinois).
On gâte souvent ce que l'on veut trop bien faire (proverbe allemand).