À propos de l'éditeur
Cuisine chinoise et asiatique titre
101 recettes chinoises

Canard sauté à l'ananas

Canard sauté à l'ananas

Pour 4 personnes. Préparation : 20 min, sans compter le marinage de 30 min. Cuisson : 10 min.

Canard sauté à l'ananas : Ingrédients

1/2 canard prêt à cuire d'environ 800 g
6 tranches d'ananas en conserve avec leur jus
2 cuillerées à soupe de fécule
2 cuillerées à soupe de sauce de soja
1 gousse d'ail
1/4 de cuillerée à café de gingembre moulu (facultatif)
1 cuillerée à soupe de porto blanc
1 cuillerée à café de sel
1 cuillerée à café de vinaigre

Canard sauté à l'ananas : Préparation

1/ Désossez le canard puis découpez-le en cubes d'environ 1 cm de côté.
2/ Mélangez dans un saladier 1 cuillerée à soupe de fécule, la sauce de soja et le gingembre. Ajoutez le canard et laissez mariner 30 min en retournant de temps à autre.
3/ Découpez chaque tranche d'ananas en 6 morceaux.
4/ Écrasez la gousse d'ail.
5/ Mélangez dans un bol le reste de la fécule, le porto, le sel, le vinaigre et 1/2 verre de jus d'ananas.

Canard sauté à l'ananas : Cuisson

1/ Portez lentement à ébullition dans une casserole le contenu du bol puis laissez cuire 2 min en remuant fréquemment. Gardez la sauce au chaud.
2/ Faites chauffer à feu vif dans une poêle 2 cuillerées à soupe d'huile d'arachide. Lorsque l'huile est très chaude, ajoutez l'ail et promenez-la pendant 15 secondes sur tout le fond de la poêle.
3/ Ajoutez le canard et faites-le sauter 5 min en retournant deux ou trois fois.
4/ Incorporez l'ananas et laissez cuire le tout 2 min en remuant constamment avec une spatule.
5/ Mettez le contenu de la poêle dans une assiette puis versez dessus la sauce bien chaude. Servez immédiatement. Garnissez facultativement de persil et/ou quelques cerises au sirop ou à l'eau-de-vie.


< Retour

Descendre jusques aux petits est le plus sûr moyen pour s'égaler aux grands (Cardinal de Retz).
Deux choses ne se peuvent cacher : l'ivresse et l'amour (Antiphane).
Voyance AsiaFlash
Conditions d'utilisation et tarifs
Voir la figure est plus sûr que d'entendre la renommée (proverbe chinois).
On peut nouer un fil rompu, mais il y aura un nœud au milieu (proverbe persan).