À propos de l'éditeur
Cuisine chinoise et asiatique titre
101 recettes chinoises

Calmars sautés aux champignons

Calmars sautés aux champignons

Pour 3 personnes. Préparation : 15 min. Cuisson : 15 min.

Calmars sautés aux champignons : Ingrédients

400 g de calmars très frais
200 g de champignons de couche frais
1 oignon
2 gousses d'ail
2 cuillerées à soupe de vermouth (ou porto) blanc
2 cuillerées à soupe de sauce de soja
1/2 cuillerée à café de sel
1 cuillerée à café de sucre
1 verre de bouillon (ou eau)
1 cuillerée à soupe de fécule

Calmars sautés aux champignons : Préparation

1/ Ouvrez les calmars puis découpez-les en carrés de 2 cm de côté.
2/ Découpez l'oignon et les champignons en lamelles.
3/ Écrasez les gousses d'ail puis hachez-les sommairement.
4/ Mélangez dans une tasse le vermouth, la sauce de soja, le sel et le sucre.
5/ Mélangez dans une autre tasse la fécule et le bouillon.

Calmars sautés aux champignons : Cuisson

1/ Faites chauffer à feu modéré 2 cuillerées à soupe d'huile d'arachide dans une poêle puis faites sauter les calmars 3 min en remuant constamment.
2/ Ajoutez la tasse de vermouth et laissez cuire encore 2 min en retournant souvent avec une spatule.
3/ Enlevez les calmars et laissez-les en attente.
4/ Ajoutez une nouvelle cuillerée à soupe d'huile dans la poêle en intensifiant le feu. Lorsque l'huile est sur le point de fumer, ajoutez l'ail, remuez quelques secondes puis incorporez les champignons et l'oignon. Faites sauter 2 min en retournant sans arrêt.
5/ Remettez les calmars, réglez à feu modéré, ajoutez la fécule délayée. Laissez cuire en tournant doucement jusqu'à épaississement de la sauce. Servez aussitôt. Garnissez de persil et/ou de feuilles d'oignon hachés (facultatif).


< Retour

L' amour consiste à sentir que l'on a cédé à l'autre malgré soi ce qui n'était que pour soi (Paul Valéry).
L'amour meurt d'indigestion (J.P. Richter).
Voyance AsiaFlash par Audiotel
Conditions d'utilisation
Le secret le mieux gardé est celui qu'on garde pour soi (proverbe chinois).
As-tu donné ta parole ? Tiens-la. Ne l'as-tu pas donnée ? Tiens bon (proverbe russe).