À propos de l'éditeur
Cuisine chinoise et asiatique titre
101 recettes chinoises

Calmars sautés aux champignons

Calmars sautés aux champignons

Pour 3 personnes. Préparation : 15 min. Cuisson : 15 min.

Calmars sautés aux champignons : Ingrédients

400 g de calmars très frais
200 g de champignons de couche frais
1 oignon
2 gousses d'ail
2 cuillerées à soupe de vermouth (ou porto) blanc
2 cuillerées à soupe de sauce de soja
1/2 cuillerée à café de sel
1 cuillerée à café de sucre
1 verre de bouillon (ou eau)
1 cuillerée à soupe de fécule

Calmars sautés aux champignons : Préparation

1/ Ouvrez les calmars puis découpez-les en carrés de 2 cm de côté.
2/ Découpez l'oignon et les champignons en lamelles.
3/ Écrasez les gousses d'ail puis hachez-les sommairement.
4/ Mélangez dans une tasse le vermouth, la sauce de soja, le sel et le sucre.
5/ Mélangez dans une autre tasse la fécule et le bouillon.

Calmars sautés aux champignons : Cuisson

1/ Faites chauffer à feu modéré 2 cuillerées à soupe d'huile d'arachide dans une poêle puis faites sauter les calmars 3 min en remuant constamment.
2/ Ajoutez la tasse de vermouth et laissez cuire encore 2 min en retournant souvent avec une spatule.
3/ Enlevez les calmars et laissez-les en attente.
4/ Ajoutez une nouvelle cuillerée à soupe d'huile dans la poêle en intensifiant le feu. Lorsque l'huile est sur le point de fumer, ajoutez l'ail, remuez quelques secondes puis incorporez les champignons et l'oignon. Faites sauter 2 min en retournant sans arrêt.
5/ Remettez les calmars, réglez à feu modéré, ajoutez la fécule délayée. Laissez cuire en tournant doucement jusqu'à épaississement de la sauce. Servez aussitôt. Garnissez de persil et/ou de feuilles d'oignon hachés (facultatif).


< Retour

Les malheureux sont réputés pour être des sots (Th. Fuller).
L'amitié est toujours profitable, l'amour est parfois nuisible (Sénèque).
Chat-Voyance : Nos voyants répondent en direct sur votre écran !
Conditions d'utilisation
Une baguette est facile à casser, dix baguettes sont dures comme fer (proverbe chinois).
Dieu est là où habite l' amour (proverbe russe).