À propos de l'éditeur
Cuisine chinoise et asiatique titre
107 recettes asiatiques et chinoises

Saumon sauté au citron

Saumon sauté au citron

Pour 4 personnes. Préparation: 25 min. Cuisson: 10 min.

Saumon sauté au citron : Ingrédients

600 g de filets de saumon
2 tomates moyennes
1 citron
1 poivron vert moyen
1/2 cuillerée à café de sel
Quelques pincées de poivre
2 cuillerées à soupe d'huile d'arachide.

Saumon sauté au citron : Confection

1. Découper le poisson en tranches de 5 mm d'épaisseur.
2. Découper les tomates en tranches de 5 mm d'épaisseur.
3. Découper le citron en très minces rondelles.
4. Découper le poivron en rondelles de 5 mm d'épaisseur, enlever les graines.
5. Faire chauffer dans une poêle 1 cuillerée à soupe d'huile d'arachide jusqu'à dégagement d'une buée. Y ajouter poisson, citron et tomate. Faire sauter 2 minutes, en remuant doucement 1 ou 2 fois. Ensuite, régler à feu doux, couvrir et laisser cuire 7 minutes.
6. Faire chauffer dans une seconde poêle 1 cuillerée à soupe d'huile d'arachide jusqu'à dégagement d'une buée. Y ajouter poivron, sel et poivre. Faire frire 2 minutes.
7. Verser le contenu de la première poêle sur un plat de service, en prenant soin de défaire les tranches de poisson le moins possible. Disposer les rondelles de poivron sur le pourtour du plat. Servir chaud.

Saumon sauté au citron : Remarques
1. On utilise très souvent des piments verts au lieu du poivron.
2. On peut remplacer le saumon par le colin, le lieu noir ou n'importe quelle sorte de poisson à chair blanche et ferme.
3. Si vous pensez que le poisson sera trop fade, ajoutez en fin de cuisson un mélange de 4 cuillerées à soupe de sauce tomate et de 2 cuillerées à soupe de sauce de soja (ou sauce Worcestershire).


< Retour

Le soupçon d'un amant est le songe d'un homme éveillé (Publilius Syrus).
L'amour ne regarde pas avec les yeux mais avec l'âme (Shakespeare).
Chat-Voyance : Nos voyants répondent en direct sur votre écran !
Conditions d'utilisation
Un coup frappé à l'improviste permet de jauger l'adversaire (proverbe chinois).
Il vaut mieux aller chez le boulanger que chez le pharmacien (proverbe néerlandais).