À propos de l'éditeur
Cuisine chinoise et asiatique titre
Les bonnes manières

Les couverts

Les couverts

On peut distinguer deux sortes de couverts, l'une pour le repas quotidien et l'autre pour le repas de fête; l'une est simple, l'autre plus importante.

LES COUVERTS SIMPLES. Le couvert simple d'un convive comprend un bol dans lequel il mangera, une paire de baguettes placée sur le côté droit et une cuiller posée sur son dos et placée sur le côté droit également.

En général, on ne met pas de ravier comme support de cuiller pour un repas quotidien. La cuiller ou les baguettes utilisées seront donc posées directement sur la nappe, ce qui n'est ni propre ni gracieux. C'est pourquoi il y a la tendance à mettre une petite assiette sous le bol. lorsque la cuiller a été utilisée, le convive la pose dans l'assiette, à côté du bol. Il peut aussi reposer un bout de sa paire de baguettes sur le bord de l'assiette lorsqu'il s'accorde une trêve de picotage.

L'assiette sert aussi à recueillir des déchets (os, arêtes, etc.).On ne met pas non plus de ravier à sauce car il y a un grand ravier à sauce commun dans lequel les convives tremperont leurs bouchées. Mais rien ne vous empêche de distribuer des raviers à sauce individuels, ce qui est certainement plus conforme aux règles de l'hygiène.

LES COUVERTS DE FÊTE.  Ils comportent toutes les pièces des couverts simples. L'assiette pour le bol et la soucoupe pour la cuiller sont obligatoires. On peut mettre autant de raviers à sauce qu'il en faut, même jusqu'à six. Un bol pour le riz et un autre pour les potages peuvent figurer sur le côté gauche. Une assiette pour recueillir des déchets, une tasse à alcool et éventuellement une coupe à thé seront posées devant le convive, de l'autre côté du bol.


L'homme et la Fortune ont toujours des projets différents (Syrus).
L'amour a été pour moi la plus grande des affaires, ou plutôt la seule (Stendhal).
Voyance AsiaFlash par Audiotel
Conditions d'utilisation
Lorsque le sexe de l'homme durcit, son cerveau ramollit (proverbe chinois).
La pauvreté et l' amour sont difficiles à cacher (proverbe danois).