À propos de l'éditeur
Astrorama titre
Ouvrages recommandés
Ouvrages sur l'astrologie

Travail au noir, informalité - liberté ou sujétion ?

Travail au noir, informalité - liberté ou sujection ?
Travail au noir, informalité - liberté ou sujétion ?
Liane Mozere
Éditeur : L'Harmattan
Collection : LOGIQUES SOCIALES
Genre : SCIENCES SOCIALES
Date de Parution : 03/05/2000

● Assimilés à des pratiques illégales au regard de la législation du travail, travail au noir et informalité sont supposés clairement distincts des activités conduites dans l'économie formelle officielle. Dès lors, un certain nombre d'auteurs parlent, pour différencier ces pratiques, de secteur informel. En s'appuyant sur une lecture raisonnée de travaux relatifs à l'informalité conduits tant dans les pays sous-développés que dans les économies avancées, l'auteur montre l'imbrication étroite des activités informelles et formelles, mettant ainsi à mal cette notion de secteur informel.

● Le travail "au noir", comme d'autres types d'informalité, est articulé à l'économie formelle, en dépend étroitement, est configuré par elle. Loin de constituer un secteur séparé, ces formes d'activité doivent plutôt être définies en fonction de leur plus ou moins grand degré d'informalité. Ce constat permet, du même coup, de mieux comprendre la situation des travailleurs du "noir". Même si certains auteurs estiment qu'ils déploient une certaine inventivité dans la conduite de leur activité et qu'ils disposent ainsi d'une marge de liberté, l'examen des travaux tend plutôt à montrer que l'on ne choisit pas le "noir", mais que l'on y est acculé.

● L'informalité, qui repose sur la mobilisation de réseaux familiaux, ethniques ou d'interconnaissance, si elle peut donner lieu à des solidarités, offrant parfois une protection très relative, produit essentiellement l'assujettissement, la précarité, bref la sujétion. Plus précisément, comme le montre en France l'exemple des "sans-papiers", elle constitue en définitive la légitimation d'une citoyenneté amputée de tous les droits qui y sont attachés, c'est-à-dire sa négation même.

< Retour

La gravité est un mystère du corps inventé pour cacher les défauts de l'esprit (La Rochefoucauld).
L'amour et la haine dépassent toujours les bornes (le Talmud).
Voyance AsiaFlash par Audiotel
Conditions d'utilisation
La cloche est à l'intérieur de monastère mais le son va à l'extérieur (proverbe chinois).
Les mouches ne se posent pas sur le pot qui bout (proverbe espagnol).