À propos de l'éditeur
Astrorama titre
Notions fondamentales d'astrologie

4.1 Les Signes Solaires - La nature des Signes Solaires

● Nous l'avons vu, le Soleil progresse toute l'année le long de l'écliptique - c'est-à-dire le long du Zodiaque - en traversant successivement un Signe pour entrer dans un autre. Le début du premier Signe - le Bélier - correspond au point gamma, c'est-à-dire à la position du Soleil sur l'écliptique (dans le Zodiaque) à l'équinoxe de printemps.

● Lorsqu'une personne est née au moment où le Soleil se trouvait dans le Signe Bélier, on dit que cette personne est du Signe Bélier ou que son Signe est Bélier. Lorsqu'une autre personne est née au moment où le Soleil se trouvait dans le Signe Verseau, on dit que cette personne est du Signe Verseau ou que son Signe est Verseau.

● En fait, on devrait dire que ces personnes sont des Signes Solaires Bélier et Verseau, car on ne parle ici que des positions du Soleil, alors qu'au moment de la naissance de ces personnes les autres Planètes occupaient d'autres Signes du Zodiaque.

● Cependant, dans la pratique, lorsqu'on parle du Signe d'une personne, on entend toujours son Signe Solaire - c'est-à-dire le Signe où se trouvait le Soleil au moment de la naissance de cette personne.

● En général, c'est seulement en fonction des Signes Solaires qu'on fait des horoscopes de consommation courante, l'étude des positions des autres Planètes dans le Zodiaque étant normalement réservée aux investigations plus poussées (voir plus loin).

< Précédent Suivant >

Celui qui ne sait pas faire de distinctions n'entrera jamais bien dans les affaires, mais celui qui en fait trop n'en sortira jamais bien (F. Bacon).
On ne badine pas avec l'amour (Alfred de Musset).
Chat-Voyance : Nos voyants répondent en direct sur votre écran !
Conditions d'utilisation
Avoir des favoris, c'est s'attirer le mépris des jaloux (proverbe chinois).
Mieux vaut une bonne voisine qu'une sœur éloignée (proverbe danois).