À propos de l'éditeur
Astrorama titre
Le chantage affectif

Le chantage affectif
Les signes de Feu (Bélier, Lion, Sagittaire)

● En raison de leur forte pulsion sexuelle, les signes de Feu peuvent recourir au chantage affectif pour satisfaire leurs besoins charnels. Les phrases comme la suivante sont courantes : "Si tu m'aimais vraiment, tu accepterais de faire l'amour avec moi". Selon certaines recherches, la première expérience sexuelle est dans bien des cas le résultat de cette forme de chantage affectif.

● Le côté sexuel d'une relation peut être soumis à la même forme de chantage. En disant à sa compagne : "Si tu m'aimais vraiment...", un natif tente de l'inciter à la fellation, alors qu'elle est réticente pour diverses raisons. Une native, par le biais du chantage affectif, cherche à obliger l'homme à pratiquer le cunnilinctus afin de satisfaire sa volonté de puissance en tant que femme (les Anglo-Saxons appellent cette volonté de puissance "pussy power", le pouvoir de la chatte).

● Les besoins sexuels peuvent varier d'une relation à une autre. Si les partenaires ont assez de maturité, ils peuvent discuter ouvertement, franchement et calmement de ces besoins et chercher honnêtement à les satisfaire. Mais le recours au chantage affectif pour obtenir la satisfaction de ses demandes sexuelles peut constituer une grave menace à la stabilité et à l'harmonie d'une relation amoureuse.

< Précédent

Celui qui aime songe au rien qu'on lui refuse, quand on lui a déjà presque tout donné (Marcel Jouhandeau).
L'amant qui loue est l'amant couronné, Avant l'amour l'amour-propre était né (Gentil-Bernard).
Voyance AsiaFlash par Audiotel
Conditions d'utilisation
Qui s'endort médisant se réveille calomnié (proverbe chinois).
À la pauvreté toute porte est fermée (proverbe allemand).