À propos de l'éditeur
Astrorama titre
Résoudre ses problèmes d'argent

Attention au mirage !

● C'est toujours lorsqu'on est confronté à de sérieux problèmes d'argent que la tentation du mirage est la plus forte. On a alors une très forte tendance à prendre ses désirs pour des réalités. Si on ment aux autres, c'est d'abord qu'on se ment à soi-même. Tout est sur le point de se faire, on a en vue des projets mirobolants, la fortune est à la porte, les contacts sont pris, tout sera signé dans les plus brefs délais, etc. Et déjà on dépense l'argent qu'on n'a pas encore encaissé - et qu'on n'encaissera peut-être jamais. Alors, pour rembourser ses dettes, on se lance dans de nouveaux et grandioses projets qui ne peuvent, bien entendu, manquer d'aboutir ! Et le cycle infernal peut entraîner très loin - jusqu'au pont du clochard, parfois !

● Ne considérez absolument pas comme acquis tout argent qui n'est pas encore effectivement dans votre poche ou porté au crédit de votre compte en banque. "Ne comptez pas vos poussins avant qu'ils ne soient éclos" (Ésope). Refusez de croire encore au Père Noël, ou à un coup de baguette magique qui compenserait largement vos imprudences et vos bêtises. La vie est la vie, avec ses réalités et ses duretés; elle n'est ni un rêve ni un conte de fées.

< Précédent Suivant >

C'est par erreur qu'il a été coupable, celui qui se repent de sa faute (Syrus).
L'amour a été pour moi la plus grande des affaires, ou plutôt la seule (Stendhal).
Chat-Voyance : Nos voyants répondent en direct sur votre écran !
Conditions d'utilisation
L'empereur ne se porte jamais aussi bien à Pékin que lorsqu'on le dit malade à la campagne (proverbe chinois).
Un vice coûte plus cher que deux enfants (proverbe catalan).