À propos de l'éditeur
Astrochina titre
Le secret du bonheur suivant votre signe chinois

Le secret du bonheur suivant votre signe chinois : Bouc

Votre signe : Bouc

● Le premier conseil qu'on peut donner au Bouc concerne sa santé. Sensible et fragile, il doit surtout veiller au bon équilibre de son système nerveux en cherchant à contrôler ses réactions tumultueuses. Il peut y parvenir en s'astreignant à dormir suffisamment, à pratiquer des sports - surtout des sports d'adresse comme le ping-pong ou l'escrime - et à faire du yoga.

● De constitution délicate, le Bouc n'est nullement maladif. Et pourtant il a tendance à se croire atteint des maladies les plus diverses. Il consulte médecins, guérisseurs, et il n'est pas satisfait tant qu'on ne confirme pas ses craintes.

● Lorsque le Bouc est vraiment malade, les médecines naturelles lui réussissent beaucoup mieux que la médecine allopathique qui ne s'attaque le plus souvent qu'aux symptômes et qui risque de détraquer un organisme aussi délicat que celui du Bouc. Puisque le sommeil lui est d'une importance vitale, il a intérêt à boire une infusion de fleurs d'oranger le soir en cas d'insomnie ; l'utilisation de somnifères et barbituriques lui est strictement déconseillée.

● Il doit d'autre part se garder de trop dormir. Une somnolence exagérée peut signifier qu'il cherche inconsciemment à fuir la réalité et à se dérober à ses responsabilités.

● Le plus grand danger qui menace le bonheur du Bouc est la fixation à l'enfance qui entrave sa maturation psychologique. Le Bouc a toujours tendance à se cantonner dans l'univers douillet et protégé de son bas âge. Même si les circonstances de sa vie l'ont obligé à devenir plus adulte, il peut parfaitement être sujet à la régression.

● Afin d'aider le jeune Bouc à devenir adulte au sens le plus noble du terme, parents et éducateurs doivent veiller à le faire sortir le plus tôt possible du cadre familial. Il faut l'envoyer dès l'âge de deux ans au jardin d'enfants puis à la maternelle. Plus tard, il faudra l'obliger à participer à des jeux d'équipe, des colonies de vacances et des voyages organisés. Malgré ses protestations, on ne doit ni céder ni lui accorder un traitement privilégié. A force de se voir sur le même pied que les autres et obligé à se débrouiller tout seul, l'enfant se débarrassera peu à peu de son sentiment d'impuissance et acquerra progressivement de l'assurance. Ce serait lui rendre le plus pernicieux service que de le surprotéger.

● A l'âge adulte, le Bouc a intérêt à se marier et à avoir de nombreux enfants. Ses responsabilités familiales aideront efficacement sa personnalité à se stabiliser et à s'épanouir.

● Le Bouc aime dépenser de l'argent. Mais beaucoup de ses dépenses sont futiles. "Les choses nécessaires coûtent peu, les choses superflues coûtent cher", disait très justement Diogène. En face de tout désir d'acquisition, le Bouc devrait se poser honnêtement ces questions : "Ai-je vraiment besoin de ceci ? Ne puis-je vraiment pas m'en passer ? Que m'arrivera-t-il si je décide de ne pas faire cette dépense ?" Faire de bonnes économies serait pour le Bouc un des meilleurs moyens d'acquérir l'esprit d'indépendance et la maturité qui sont les conditions sine qua non du bonheur.

Suggestion de lecture :
Les secrets du bonheur

Être en paix avec soi-même est le plus sûr moyen de commencer à l'être avec les autres (Luis de Leon).
On n'aime vraiment que lorsqu'on aime sans raison (Anatole France).
Voyance AsiaFlash par Audiotel
Conditions d'utilisation
Petite faiblesse chez mon rival : grand avantage pour moi (proverbe chinois).
Bûches tordues donnent flammes droites (proverbe indien).