À propos de l'éditeur
Astrochina titre
Une qualité et un défaut de votre signe

Une qualité et un défaut de votre signe Cochon

Votre signe : Cochon

Qualité
● Ce qui nous frappe au premier abord chez le Cochon est sans aucun doute son air doux et pacifique. Toute sa personne dégage un bon naturel, une touchante attitude débonnaire. Ses gestes sont lents et sa voix posée. On dirait qu'il pourrait facilement faire partie des gens que bénissait Jésus-Christ : "Heureux ceux qui sont doux, car ils posséderont la terre !"

● Le Cochon est incapable de méchanceté. Loué ou calomnié, caressé ou battu, sa réaction est presque toujours un sourire. Il n'aurait pas de difficulté à suivre littéralement l'enseignement de l'Évangile . "Vous avez appris qu'il a été dit : oeil pour oeil et dent pour dent. Mais moi je vous dis de ne pas résister au méchant. Si donc quelqu'un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l'autre." La riposte ne s'inscrit pas dans son comportement normal : il encaisse en silence affronts et provocations.

Défaut
● La timidité est un défaut majeur du Cochon. Alors que tout le monde peut compter sur lui comme sur une personne généreuse et serviable, il n'ose pas se confier à quelqu'un, qu'il s'agisse d'un de ses proches parents ou de ses amis intimes. Lorsqu'il a de la peine ou des problèmes, il préfère souffrir en silence et chercher tout seul ses solutions. Conseils, sympathie, aide des êtres chers, il sent que tout cela peut être un bon remède contre ses maux, mais il n'a pas le courage de le demander, et il éprouve toujours une certaine gêne à se voir l'objet d'attention et de sollicitude. "Seul le silence est grand, tout le reste est faiblesse" (Vigny). Oui. Mais nous ne sommes pas faits pour être héros tous les jours !

Nul ne peut servir deux maîtres (saint Matthieu).
L'amitié est plus souvent une porte de sortie qu'une porte d'entrée de l'amour (Gustave Le Bon).
Chat-Voyance : Nos voyants répondent en direct sur votre écran !
Conditions d'utilisation
Ne parlez pas dans la rue : il y a des oreilles sous les pavés (proverbe chinois).
L'ignorance, c'est la mort ; le savoir, c'est la vie (proverbe persan).