À propos de l'éditeur
Astrochina titre
Portrait des 12 signes chinois au masculin

Portrait du signe Serpent au masculin

Le Serpent au masculin

● Le Serpent au masculin est, comme sa contrepartie féminine, remarquable par sa beauté. Il ne s'agit pas ici d'une beauté typiquement virile, celle de David de Michel-Ange ou d'Apollon du Belvédère. Le natif paraît quelque peu efféminé, avec ses traits très fins, ses mains délicates, son teint clair, ses cheveux soyeux qu'il aime porter longs, ses muscles discrets et son corps élancé. On retrouve chez lui les mêmes yeux langoureux, bordés de longs cils, que chez sa soeur du signe. On remarque que dans les rapports homosexuels, ce sont souvent les hommes Serpent qui jouent le rôle féminin.

● Le Serpent au masculin plaît naturellement aux femmes. Il n'a nullement besoin d'aller chanter sous la fenêtre des belles orgueilleuses. Son charme irrésistible a tôt fait de le mettre dans l'embarras du choix dès sa plus tendre jeunesse.

● Mais il serait à vrai dire exagéré de parler d'embarras, car le natif est amateur convaincu de toutes sortes de beautés - des blondes comme des brunes, des petites comme des grandes, des intelligentes comme des douces toquées. Il s'en sert à coeur joie comme d'une manne céleste sans se poser de questions à propos d'elles. C'est probablement là que réside son fabuleux pouvoir de séduction, puisque "les femmes préfèrent les hommes qui les prennent sans les comprendre, aux hommes qui les comprennent sans les prendre" (Marcel Prévost).

● Inutile de dire que l'homme Serpent est un amant fougueux et infatigable. Toute femme qui l'a connu serait de cet avis et trouverait les autres hommes "pas terribles". Mais c'est aussi un amant insatiable qui aurait le plus grand mal du monde à se contenter d'une seule femme. Il est dans ses habitudes, ou du moins dans ses désirs, de mener de front plusieurs aventures amoureuses. On sait maintenant que Jacqueline n'était pas la seule femme dans la vie de John F. Kennedy.

● Par suite de ses nombreuses liaisons, le natif connaît en général une vie conjugale et familiale extrêmement embrouillée. On se demande comment il arrive à se retrouver dans ce dédale.

● Il ne craint pas le divorce, le considérant comme un événement banal plutôt que comme un drame plein de déchirements et de larmes. Lorsqu'il a cessé d'aimer ou d'être aimé, on ne peut trouver en lui trace de déception ou de haine: il met simplement une croix sur l'ancien objet de sa passion et va à la recherche d'un autre, le coeur intact comme une table rase. La nature, semble-t-il, l'a immunisé contre le mal d'amour.

● L'homme Serpent n'a pas peur non plus du mariage, probablement parce qu'à la différence de la plupart des hommes il n'y attache pas une importance capitale. Il se remariera volontiers après chaque divorce. Mais c'est en se livrant à ce jeu-là qu'il encourt les pires ennuis et risque d'y laisser santé, fortune, réputation et paix intérieure.

● Lorsqu'il arrive à maîtriser son coeur inconstant, le Serpent au masculin apparaît comme un être éminemment sage et honnête. Il tient en horreur les injustices et n'hésite pas à se battre en faveur des opprimés et des déshérités. Sur ce point précis il ressemble au Chien qui tient la bannière de la justice. On le voit alors se livrer à la politique ou à l'action syndicale où ses idées et son enthousiasme forcent l'admiration de tous.

● Quoique plus brillant que la moyenne des mortels, l'homme Serpent suit instinctivement le précepte de l'école taoïste que voici: "Vomis ton intelligence." Il ne cherche pas à tout comprendre et à tout expliquer. Il échappe ainsi à des angoisses inutiles dont bien des gens sont victimes, et jouit de la sérénité devant les énigmes de la vie. Il aime la vie, la croque à belles dents, et ne refuse point les douceurs qu'elle lui offre.

● Pourtant, ce n'est pas un homme irréfléchi et superficiel. D'une curiosité insatiable, il s'intéresse à tout et notamment aux sciences susceptibles de donner la clé du comportement humain comme l'histoire, l'anthropologie, l'histoire de la philosophie, l'histoire des religions. Il comprend vite ce qu'il lit et peut avoir des pensées extrêmement intéressantes. On a aussi intérêt à solliciter ses conseils qui sont la plupart du temps d'une grande valeur.

< Retour

On voit qu'un ami est sûr quand notre situation ne l'est pas (Cicéron).
L'amant timide n'est pas heureux. Le bonheur est le prix de l'audace (Lope de Véga).
Chat-Voyance : Nos voyants répondent en direct sur votre écran !
Conditions d'utilisation
On n'est jamais puni pour avoir fait mourir de rire (proverbe chinois).
Qui a peur du loup n'aille pas au bois (proverbe français).