À propos de l'éditeur
Astrochina titre
L'heure de Pékin : mode d'emploi

L'heure de Pékin : mode d'emploi

L'heure de Pékin (ou l'heure chinoise) revêt une grande importance en astrologie chinoise. Mais dans quels cas doit-on impérativement l'utiliser ? Et dans quels autres cas doit-elle être écartée au profit de l'heure solaire locale ?

L'heure de Pékin
● Soyons clairs et nets : l'heure de Pékin ne sert qu'à déterminer les dates du calendrier chinois. Quant aux événements personnels - naissance, mariage, travail, voyages, etc. -, c'est toujours l'heure solaire locale qui doit servir de référence.

● Nous savons que toute année chinoise commence par le jour où la seconde nouvelle lune après le solstice d'hiver a lieu (Voir à ce sujet notre dossier Le calendrier chinois.)

● Mais qu'est-ce qu'une nouvelle lune ? C'est le moment fugace, où le soleil, la terre et la lune se retrouvent sur un même plan méridien de la sphère céleste. Cet événement se passe d'emblée à tous les fuseaux horaires au même moment, et non à un fuseau puis à un autre à mesure que la terre tourne.

● Ainsi, par exemple, la nouvelle lune en janvier 1993 (qui était la seconde nouvelle lune après le solstice d'hiver et qui par conséquent marquait un Jour de l'An chinois) eut lieu à 19 h 27 le 22 en France, mais à 02 h 27 le 23 en Chine, étant donné que Pékin était à cette époque de l'année en avance de 7 heures sur Paris.

● On pourrait avoir un calendrier chinois parfaitement correct pour chaque fuseau horaire. Bien entendu, de tels calendriers chinois particuliers ne se ressembleraient pas forcément. Toutes les différences éventuelles entre eux ne découleraient que d'un seul facteur, à savoir le moment précis de la nouvelle lune. Si ce moment arrive le même jour dans deux ou plusieurs fuseaux horaires, tous les calendriers chinois correspondant à ces fuseaux n'accuseront aucune différence entre eux. Dans le cas contraire, il pourrait y avoir occasionnellement un décalage de jour, de mois ou même d'année (voir plus haut un exemple de décalage de jour).

● À part le Vietnam épisodiquement, toutes les communautés asiatiques vivant aux quatre coins du monde ont toujours adopté le calendrier chinois utilisé en Chine, c'est-à-dire ayant pour point de repère le fuseau horaire de Pékin. Comme, en 1993, la nouvelle lune marquant le Jour de l'An de l'année du Coq eut lieu le 23 janvier en Chine, on a pris également ce 23 janvier comme Jour de l'An chinois du Coq aussi bien en France que dans tous les pays du monde.

● Pourtant, on sait bien que la nouvelle lune en janvier 1993 eut lieu en France le 22 et non pas le 23 et que, par conséquent, pour être strictement logique, on aurait dû, en France, célébrer le Jour de l'An chinois du Coq le 22.

● Face à des entorses comme celle-ci - entorses qui sont dictées par les nécessités pratiques -, quelle solution adopte-t-on en astrologie chinoise à travers le monde ? Tous les praticiens de cette discipline font usage du calendrier chinois axé sur le fuseau horaire de Pékin (sauf quelques astrologues vietnamiens, qui se servent de temps à autre du calendrier chinois basé sur le fuseau horaire de Hanoï). C'est un compromis qu'ils choisissent d'accepter, quitte à tenir compte des décalages éventuels susceptibles d'entraîner des conséquences astrologiques d'une certaine importance.

Suite >

Pour jouir de ce bonheur qu'on recherche tant et qu'on trouve si peu, la sagesse vaut mieux que le génie, l'estime que l'admiration, et les douceurs du sentiment que le bruit de la renommée (Jean d'Alembert).
Aphrodite aime les sourires (Homère).
Voyance AsiaFlash
Conditions d'utilisation et tarifs
Si on ne prend pas aussi soin de son corps, on sera condamné par le Ciel et la Terre (proverbe chinois).
L' amour est sa propre récompense (proverbe indien).