À propos de l'éditeur
Astrochina titre
Les Éléments et votre signe

Les Éléments et votre signe : Cheval de Métal

Cheval de Métal

● Le plus grand défaut que le Cheval de Métal doit chercher à combattre toute sa vie est son ambition immodérée. Il veut toujours gagner, non la sympathie des gens ou les honneurs, mais les biens de la terre. Son envie insatiable des acquisitions matérielles le consume jour et nuit. Intelligent, habile, audacieux, il connaît le succès plus que la plupart des mortels, mais un sentiment d'insatisfaction le tracasse sans répit. Cela n'est pas étonnant puisque " prétendre contenter ses désirs par la possession, c'est compter que l'on étouffera le feu avec de la paille " (proverbe chinois). A moins qu'il n'apprenne à limiter ses désirs et à s'accommoder de ce qui est raisonnablement suffisant, le natif ne connaîtra jamais la paix et le bonheur. " L'homme qui ne se contente pas de peu ne sera jamais content de rien ", disait Épicure.

● Ce Cheval réunit la plupart du temps presque toutes les conditions de la réussite. Son plus grand atout est sans doute sa persévérance. La difficulté le stimule au lieu de le rebuter. Il a aussi la foi en toutes ses entreprises, une foi immense, inébranlable, une foi capable de transporter les montagnes. Ajoutez à cela son enthousiasme sans faille. Ce qu'il entreprend, il le mène toujours à bien ou du moins il essaie de le faire. Lorsqu'on l'a chargé d'une tâche, on peut lui faire entièrement confiance. C'est le type même d'homme (ou de femme) des missions impossibles.

● Mais on peut lui reprocher son manque de fair-play, de modestie, de sens de l'humour et d'une dose salutaire d'idéalisme. Il n'agit que par intérêt personnel, rarement par considération morale ou altruiste. En somme, il est hautement efficace mais peu humain.

● Comme on peut le deviner, le natif est loin d'être un modèle du romantisme. L'amour chez lui reste confiné au stade primaire, c'est-à-dire qu'il est prosaïque, brut, dépourvu de ces charmantes frivolités qui vont droit au coeur. Lorsqu'il est amoureux, il est incapable de dire de façon naturelle et convaincante à l'objet de sa passion : " Je t'aime " ou " Je t'adore ". En revanche, il est aussi capable de lui dire à bout portant: " Veux-tu ou ne veux-tu pas ? " L'imagination n'existe pas chez ce Cheval ou seulement à l'état embryonnaire.

● Le Cheval de Métal prétend toujours qu'il se porte comme un charme. Cela n'est vrai qu'en partie. S'il jouit d'une bonne constitution physique, il est néanmoins sujet à la dépression nerveuse, aux ulcères d'estomac, à l'insomnie et à d'autres maux, puisqu'il mène une vie fiévreuse et a l'habitude de se nourrir de façon aberrante. Pour éviter de se trouver un jour cloué dans son lit, il doit apprendre la détente en s'imposant chaque jour un temps de repos nécessaire et en pratiquant le yoga. Il doit aussi suivre un bon régime alimentaire en mangeant moins de viande et de sucreries et plus de poisson, fruits et légumes. Il a intérêt à s'arrêter avant de se sentir fatigué, et aussi à ne jamais traiter à la légère ses ennuis de santé. Il lui est fortement conseillé de se faire faire un bilan de santé complet tous les deux ou trois ans, même s'il n'en sent point le besoin, car " les gens bien portants sont des malades qui s'ignorent "(Jules Romains).

● Sur le plan moral, le natif doit travailler sans relâche à la sérénité et à la fortitude d'âme. Il a peur de souffrir, et toute souffrance le terrasse. Une attitude stoïque sera nécessaire, car la déception, la maladie, la perte, la séparation et la mort sont des choses qui arrivent et auxquelles on ne peut pratiquement rien.

La liberté, c'est l'empire que nous avons sur nous-mêmes (Hugo Grotius).
L'amour a été pour moi la plus grande des affaires, ou plutôt la seule (Stendhal).
Voyance AsiaFlash
Conditions d'utilisation et tarifs
Les changements de monnaie conduisent le peuple à la fourberie (proverbe chinois).
Qui mange seul est le frère de Satan (proverbe persan).