À propos de l'éditeur
Astrochina titre
Les Éléments et votre signe

Les Éléments et votre signe : Bouc de Bois

Bouc de Bois

● On ne pourrait, en regardant évoluer le Bouc de Bois, s'empêcher de penser que c'est une personne charmante mais dépourvue de cervelle. Son idiosyncrasie révèle son éternelle immaturité psychologique. Il semble qu'il ne puisse jamais dépasser le stade de l'adolescence où l'on agit selon le principe du plaisir, et ne sache pas se plier à une discipline ou avoir égard aux exigences de la réalité. Il parle beaucoup sans réfléchir, dit tout ce qui lui passe par la tête sans se demander s'il ne ferait pas mieux de se taire, agit et réagit sous l'impulsion du moment, et fait ce qu'il a envie de faire sans se soucier des conséquences. Ce laisser-aller et cette irresponsabilité le conduisent parfois à des situations embarrassantes et même critiques. Mais il espère toujours pouvoir s'en tirer indemne grâce à son air innocent et à son charmant sourire. Il y arrive souvent, mais pas toujours. Un jour ou l'autre son insouciance le mettra en butte à de graves difficultés.

● Il est difficile de parler de devoir à ce Bouc, car il a horreur de toute forme de contrainte. S'il se dévoue à quelqu'un ou à une cause, c'est encore pour le plaisir plutôt que par choix délibéré. Il se conduit comme si le seul fait d'exister était l'unique contribution que la société lui demande et qu'en revanche tout le monde lui devait égards et aide. Prenons un simple exemple dans sa vie quotidienne pour illustrer son attitude. Il aime et exige qu'on lui écrive, qu'on lui envoie des cartes de voeux à l'occasion de son anniversaire ou de sa fête; si l'on ne le fait pas, il s'en plaint à fendre l'âme. Mais il lui arrive rarement de prendre la plume, ne serait-ce que pour remercier quelqu'un de ses bons voeux ou de son cadeau. Inutile de lui faire part de votre mariage ou de la naissance de votre enfant: il ne prendrait probablement pas la peine de vous envoyer un mot pour vous féliciter. La correspondance avec lui ne peut être qu'à sens unique, et il trouve cela tout à fait normal!

● Les parents qui ont un enfant Bouc de Bois doivent se garder de le gâter pour ne pas renforcer sa tendance naturelle à l'irresponsabilité et à la dépendance. Ce conseil est beaucoup plus difficile à suivre qu'il ne paraît, car l'enfant est charmant et sait recourir à la rouerie pour se faire dorloter. Si c'est une fille, la vigilance doit être encore plus de rigueur; il serait néfaste de la complimenter sans cesse sur sa beauté, sa grâce ou son intelligence: elle acquerrait facilement la conviction qu'il suffira, pour vivre heureux, d'être belle et intelligente, et elle risquerait de vivre dans un monde sans rapport avec la réalité.

● La part du rêve occupe une grande partie de la vie du natif, à tel point qu'il a souvent du mal à sortir sa tête des nuages. Son imagination féconde le mène très loin ; c'est ainsi que parfois il atteint le génie ou est passé maître dans l'art du mensonge.

● Le Bouc de Bois est prodigue en temps ordinaire et devient follement dépensier en périodes de crise. On peut se demander comment il arrive à alimenter son compte en banque. Mais lui ne se pose jamais cette question. La chance, pour des raisons inexplicables, fait souvent son apparition dans la vie de ce Bouc et le sauve de la catastrophe financière. Il faut par ailleurs noter qu'il possède beaucoup de charme et sait s'en servir à son avantage. On aurait du mal à lui refuser un emprunt alors même qu'on sait parfaitement qu'on n'aura pas le courage de lui en demander le remboursement. En somme, il est rare qu'il soit riche ; mais il ne se prive pas des belles choses de la vie que l'argent peut procurer et ne risque pas d'affronter un huissier.

● Si quelqu'un aime vraiment un Bouc de Bois, il ne doit jamais chercher à le tirer de ses embarras financiers. Il faut le laisser se débrouiller tout seul et apprendre par ses propres erreurs que la prévoyance et la prudence sont indispensables au bonheur.

Quatre chevaux attelés ne peuvent ramener dans la bouche des paroles imprudentes (Confucius).
Le premier soupir de l'amour est le dernier de la sagesse (Antoine Bret).
Voyance AsiaFlash par Audiotel
Conditions d'utilisation
On peut difficilement se faire un ami en un an, on peut aisément le perdre en une heure (proverbe chinois).
On ne tire pas deux peaux d'un mouton (proverbe russe).