À propos de l'éditeur
Astrochina titre
Les Éléments et votre signe

Les Éléments et votre signe : Chat de Bois

Chat de Bois

● Le Chat de Bois peut connaître le succès dans tous les domaines. Mais c'est souvent un être pathétique parce qu'il se croit l'enfant mal aimé de la nature. Il ne sera jamais heureux, à coup sûr, à moins qu'il n'arrive à se défaire de cette idée fixe sans aucun fondement.

● Nous avons affaire à un personnage constamment rongé par l'amertume, une amertume qui fait pitié ou qui rebute selon les circonstances. Plus il vieillit, plus son amertume devient envahissante et plus il cède à la manie de se plaindre. Il passe sa vie à s'apitoyer sur son sort. Son entourage ne cesse de l'entendre soupirer à fendre l'âme et dire: " Je n'ai jamais de chance dans la vie " ou " Toutes les portes me sont fermées. "

● Qu'on croie ou non ce qu'il dit, il n'y a absolument pas lieu de mettre la sincérité du Chat de Bois en doute. Sa conviction est profonde, et il ne manque pas d'exemples pour montrer à ses interlocuteurs sceptiques que le destin s'acharne vraiment contre lui. Son drame réside précisément dans son incapacité de prouver à lui-même qu'il n'est pas la bête noire de la vie. " Je ne demande qu'à voir que je me trompe ", répète-t-il inlassablement à lui-même et aux autres. C'est ainsi qu'il continue à être persuadé que la vie est injuste envers lui, que la chance n'arrive qu'aux autres et que le malheur le choisit comme sa proie préférée. Et ce n'est pas tout. Il se croit sérieusement aussi être une cause de malheur pour les autres, tout comme s'il était porteur d'une maladie contagieuse.

● Se croyant inextricablement pris dans les serres du destin implacable, le Chat de Bois finit généralement par s'accommoder de son sort : il se complaît dans son malheur - vrai ou faux - et tire sa consolation de la conviction qu'il est inconsolable. Il s'agit ici bien du cas assez connu dont parlait La Rochefoucauld: " On se console souvent d'être malheureux par un certain plaisir qu'on trouve à le paraître. " Le natif se fait volontiers l'écho du mal romantique. Il a une prédilection morbide pour tout ce qui est tragique, désespéré, et - ceci est surtout vrai des femmes Chat de Bois - aime pleurer en lisant les " purs sanglots " de Musset.

● Il est évident que le Chat de Bois ne connaîtra pas le bonheur - le vrai - tant qu'il ne sera pas guéri de son mal. Mais la guérison ne sera pas une mince affaire. Le natif aura probablement besoin de l'aide d'un psychiatre ou d'une personne exceptionnellement patiente et compréhensive. En tout cas, il lui faudra beaucoup de courage et surtout d'objectivité. C'est l'objectivité qui lui permettra de voir les choses dans leur vraie perspective et qui dissipera ses idées funestes. " Le malheur, comme le hibou, évite la lumière ", disait Ch. Churchill. C'est aussi l'objectivité qui aidera le natif à savoir compter ses points positifs, car " le tort commun des malheureux est de ne jamais vouloir croire à ce qui leur est favorable " (Sénèque).

● Le Chat de Bois a aussi intérêt à se rendre compte de l'absolue futilité des plaintes. Ses lamentations ne peuvent rien changer à sa situation sinon de l'isoler socialement et de le rendre plus malheureux. Tout le monde évite ceux qui se plaignent. Le sens de l'humour, en outre, constitue incontestablement le meilleur remède qui soit à la disposition du natif Comme disait Publilius Syrus, " le rire est une insulte au malheur ".

Le dessein fait le crime, et non le hasard (Cardinal de Richelieu).
L'amour triomphe de tout (Virgile).
Voyance AsiaFlash
Conditions d'utilisation et tarifs
Au plus fort de son ardeur, la flamme devient bleue (proverbe chinois).
Vous pouvez conduire un cheval à l'abreuvoir mais vous ne pouvez l'obliger à boire (proverbe anglais).