À propos de l'éditeur
Astrochina titre
Le calendrier chinois : mythes et réalités

5. La règle des mois supplémentaires

● Mais qu'est-ce qu'un jalon médian et à quoi sert-il ?

● Pour un observateur terrien, le soleil se déplace suivant un cercle appelé écliptique. Il faut à l'astre 365,2422 jours pour faire le tour complet de ce cercle. Divisons l'écliptique en 12 arcs égaux et marquons d'un point le milieu de chaque arc. Les dates et heures de passage du soleil en ces points s'appellent jalons médians. Numérotons les jalons dans l'ordre de 1 à 12. Si nous prenons comme point de départ le jalon 1 et le faisons coïncider avec le solstice d'hiver, les jalons 4, 7 et 10 coïncideront alors respectivement avec l'équinoxe de printemps, le solstice d'été et l'équinoxe d'automne : cela est bien connu en astronomie et nous n'avons pas à en faire la démonstration ici.

● Le temps que le soleil met pour aller d'un jalon médian à un autre n'est pas toujours le même — la vitesse du déplacement solaire est irrégulière — mais sa moyenne est de (365,2422 / 12 =) 30,43685 jours. Ce temps, quelle que soit sa longueur, nous l'appellerons étape solaire.

● Disposons maintenant un certain nombre de lunaisons et d'étapes solaires correspondantes en deux colonnes parallèles, à commencer par le premier jour de nouvelle lune d'une année chinoise quelconque (Jour de l'An). Que remarquerons-nous ? À mesure que nous nous déplacerons le long des colonnes, c'est-à-dire à mesure que lunaisons et étapes solaires se dérouleront, les jalons médians se décaleront par rapport aux nouvelles lunes, simplement parce que les étapes solaires sont en moyenne plus longues que les lunaisons, la différence moyenne entre elles étant de (30,43685 - 29,530588 =) 0,906262 jour. A un moment donné, forcément, l'espace entre deux nouvelles lunes consécutives ne contiendra plus aucun jalon médian. La lunaison délimitée par ces nouvelles lunes sera alors utilisée comme mois intercalaire, c'est-à-dire ajoutée à l'année civile en cours, pour rattraper le retard sur la colonne des étapes solaires.

● Remarque importante : Astrologiquement et numérologiquement, le mois intercalaire a exactement les mêmes caractéristiques et exerce exactement les mêmes influences que le mois qui le précède immédiatement. Il porte également le même numéro d'ordre. La règle des mois supplémentaires comporte cependant une exception, qui découle de l'irrégularité de la vitesse de déplacement du soleil. Si l'absence de jalon médian se manifeste à moins de 20 mois d'un précédent mois supplémentaire, on ne doit pas en tenir compte, et ce mois sans jalon médian reste alors un mois normal, c'est-à-dire non intercalaire. Cette exception a pour but de prévenir l'éventualité d'une année à quatorze mois — année ayant 12 mois normaux et 2 mois sans jalon médian —, comme cela aurait pu arriver entre le 2 février 1984 et le 20 mars 1985.

Pour en savoir plus, consultez mon ouvrage :
Astrologie chinoise authentique (Éditions du Dauphin)

< Précédent Suivant >

Dieu voulut résumer les charmes de la femme / En un seul, mais qui fût le plus essentiel, Et mit dans son regard tout l'infini du ciel (F. Coppée).
L'amour et la haine sont des parents consanguins (proverbe allemand).
Chat-Voyance : Nos voyants répondent en direct sur votre écran !
Conditions d'utilisation
L'ignorant parle du Tao comme l'aveugle décrit une maison en tâtant un éléphant (proverbe chinois).
Les cheveux gris sont les fleurs de la mort (proverbe danois).