À propos de l'éditeur
Astrochina titre
L'année du Coq

L'année du Coq et ses influences sur le signe Serpent

L'année du Coq et ses influences
Pour le Serpent

Comme le Serpent aime la méditation et déteste le travail, surtout le travail manuel, l'année ne lui conviendra pas. Il lui sera bien difficile d'admettre qu'il faut vivre d'abord et philosopher ensuite et non vice versa. Son incapacité de s'accommoder aux dures réalités de la vie lui donnera de pénibles moments de lassitude et de découragement. Mais à quoi servirait-il de philosopher si cela ne l'aide pas à mieux supporter l'existence, à mieux vivre ? On ne saurait trop conseiller au Serpent de se méfier de sa philosophie, simple gymnastique de l'esprit, et de vivre vraiment et intensément. C'est en vivant, et non pas en cogitant, qu'on apprend à vivre, tout comme c'est en forgeant qu'on devient forgeron. D'ailleurs, le natif devrait savoir que "le vrai philosophe est celui qui travaille sans cesse à se guérir de la philosophie" (Van Minh).

Celui qui ne sait pas ce que c'est que la vie, comment saura-t-il ce que c'est que la mort? (Confucius).
Un amour idéal, c'est celui qui est mené par la poste (George Bernard Shaw).
Voyance AsiaFlash par Audiotel
Conditions d'utilisation
Mieux vaut voir une chose une seule fois qu'en entendre parler cent fois (proverbe chinois).
Même en mangeant de l'avoine, l'âne rêve de chardons (proverbe allemand).