À propos de l'éditeur
Astrochina titre
Les affinités en affaires

Les affinités en affaires : Bouc / Singe

Bouc / Singe

● C'est au Singe de décider s'il trouve intérêt ou non à s'associer au Bouc. Celui-ci, bien entendu, ne sera d'aucune utilité pratique pour l'entreprise. Mais en général Le Singe aime bien l'autre et se sent stimulé par sa présence. Il pourra l'engager rien que pour cet avantage.

● Quant aux affaires proprement dites, Le Singe est parfaitement capable de s'en charger tout seul et dus diriger d'une main de sorcier. Si Le Singe peut dire son mot dans une entreprise, on a le droit de croire qu'elle prospérera à souhait. Faillite et habileté simiesque sont un contresens !

Les femmes s'attachent aux hommes par les faveurs qu'elles leur accordent; les hommes guérissent par ces mêmes faveurs (La Bruyère).
Le temps et non la volonté met fin à l'amour (Publilius Syrus).
Chat-Voyance : Nos voyants répondent en direct sur votre écran !
Conditions d'utilisation
Les autels ne fument que de l'encens des malheureux (proverbe chinois).
Le diable avale une femme, mais ne peut la digérer (proverbe polonais).