À propos de l'éditeur
Art de vivre titre
Maximes pour un art de vivre

Forgeons notre âme

Forgeons notre âme

Le malheur, événement inévitable

Il faut apprendre de la vie à souffrir la vie.
[Chamfort.]

Il faut souffrir beaucoup ou mourir jeune.
[Proverbe portugais.]

La souffrance est la loi de fer de la nature.
[Euripide.]

Le monde est une meule : qui y entre sera broyé.
[Proverbe arabe.]

Les vertus sont des titres, les souffrances sont des droits.
[Delphine Gay.]

Ne me dites pas que ce problème est difficile. S'il n'était pas difficile, ce ne serait pas un problème.
[Ferdinand Foch.]

Tout est difficile avant d'être simple.
[Th. Fuller.]



La fortitude d'âme

À une petite chose, l'inquiétude donne une grande ombre.
[Proverbe suédois.]

À vaincre sans péril on triomphe sans gloire.
[Corneille.]

Ce que je veux savoir avant tout, ce n'est pas si vous avez échoué, mais si vous avez su accepter votre échec.
[Abraham Lincoln.]

C'est pendant l'orage que l'on connaît le pilote.
[Sénèque.]

C'est un grand mal de ne pouvoir supporter le mal.
[Bion.]

C'est un malheur de ne pouvoir supporter le malheur.
[Bias.]

Comme une meule de moulin peut broyer toute sorte de grain, de même une âme saine doit être prête à accepter tous les événements.
[Marc Aurèle.]

Égalité d'âme !
[Marc Aurèle.]

Gémir sur un malheur passé, c'est le plus sûr moyen d'en attirer un autre.
[Shakespeare.]

Il ne faut pas manger du coeur.
[Pythagore.]

Il n'est pour le vrai sage aucun revers funeste.
[Molière.]

La crainte est la soeur de la mort.
[Proverbe persan.]

La difficulté attire l'homme de caractère, car c'est en l'étreignant qu'il se réalise lui-même.
[Charles de Gaulle.]

La fatigue est la ruine du corps et l'inquiétude est la faucille de l'âme.
[Proverbe arabe.]

La force croît avec le fardeau.
[Proverbe général.]

La force d'âme est préférable à la beauté des larmes.
[Euripide.]

La nature rend chacun de nous capable de supporter ce qui lui arrive.
[Marc Aurèle.]

La tortue qui s'est brûlée se tait de sa douleur.
[Proverbe chinois.]

L'affliction est comme le riz dans le grenier : chaque jour la mesure diminue.
[Proverbe malgache.]

Le malheur finit par se lasser ; les vents ne soufflent pas toujours avec la même violence.
[Euripide.]

Le malheur se fait d'autant plus lourd qu'il s'aperçoit qu'on le supporte difficilement.
[Shakespeare.]

Le manque de courage n'est qu'un manque de bon sens.
[George Meredith.]

L'épreuve du courage n'est pas de mourir, mais de vivre.
[Vittorio Alfieri.]

Les chiens ont beau aboyer à la lune, elle n'en brille pas moins.
[Proverbe persan.]

Les grandes douleurs sont muettes.
[Sénèque.]

Les plaintes excitent plutôt la passion à nous offenser que la compassion à nous consoler.
[Baltasar Gracian.]

Les revers de fortune n'affligent pas plus le sage que les changements de lune.
[B. Franklin.]

L'homme supérieur ne se tourmente pas.
[Confucius.]

L'inquiétude amène la vieillesse avant le temps.
[L'Ecclésiastique.]

Ne laisse pas ton chagrin monter plus haut que tes genoux.
[Proverbe scandinave.]

Ne révèle pas aux autres le malheur qui te frappe.
[Pindare.]

Pessimisme, signe d'impuissance : on est pessimiste parce qu'on se sent incapable de dominer la vie.
[A. Marbeau.]

Plus tu exerces ta voix, mieux tu chanteras ; mais plus tu gémis, plus ton mal augmentera.
[Proverbe indien.]

Qui a porté un veau peut porter un boeuf.
[Proverbe latin.]

Se plaindre à un autre qu'à Dieu, c'est s'avilir.
[Proverbe soufi.]

Seul le silence est grand, tout le reste est faiblesse.
[Vigny.]

Si tu te montres faible dans les jours de l'adversité, ta force n'est que faiblesse.
[Livre des Proverbes.]

Sois donc un promontoire sur lequel sans cesse se brisent les vagues.
[Marc Aurèle.]

Supporte et abstiens-toi.
[Épictète.]

Supporte et garde-toi pour les jours heureux.
[Virgile.]

Supporte sans te plaindre ce qui ne peut être changé.
[Syrus.]

Sur les ailes du temps, la tristesse s'envole.
[La Fontaine.]

Tirons notre courage de notre désespoir même.
[Sénèque.]

Tu cesseras de craindre en cessant d'espérer.
[Sénèque.]

La résignation

À dure enclume, marteau de plume.
[Proverbe français.]

Bon endureur est toujours vainqueur.
[Proverbe français.]

Ce qui ne peut être évité, il le faut embrasser.
[Shakespeare.]

Ce qu'on ne peut changer doit être enduré.
[Syrus.]

Croix acceptée est à demi portée.
[Proverbe allemand.]

Dès l'aurore, dis-toi : je rencontrerai un indiscret, un ingrat, un insolent, un fourbe, un égoïste, un envieux.
[Marc Aurèle.]

Heureux celui qui oublie ce qu'on ne peut plus changer.
[Proverbe allemand.]

Il faut laisser courir le vent par-dessus les tuiles.
[Proverbe français.]

Il faut s'habituer à tout, même à l'enfer.
[Proverbe russe.]

Il faut vouloir ce qu'on ne peut empêcher.
[Proverbe français.]

Il ne faut pas en vouloir aux événements.
[Marc Aurèle.]

Il ne faut pas s'irriter contre le cours des choses.
[Euripide.]

La résignation est au courage ce que le fer est à l'acier.
[G. de Lévis.]

Le sage ne cherche pas à connaître le ciel.
[Hsun-Tzu.]

Le sage ne se débat pas contre le sort.
[Proverbe chinois.]

L'enclume dure plus que le marteau.
[Proverbe italien.]

L'idéal, c'est l'indifférence du surhomme, qui laisse tourner la roue cosmique.
[Tchouang-Tseu.]

Ne demande pas que ce qui arrive, arrive comme tu veux. Mais veuille que les choses arrivent comme elles arrivent, et tu seras heureux.
[Épictète.]

On doit souffrir patiemment ce qu'on ne peut amender sainement.
[Proverbe français.]

Quand on n'a pas ce que l'on aime, il faut aimer ce que l'on a.
[Bussy-Rabutin.]

Ronge l'os que le sort t'a jeté.
[Proverbe juif.]

Seigneur, donne-moi la sérénité pour accepter ce que je ne peux changer, la force pour changer ce qui peut l'être, la sagesse pour discerner l'un de l'autre.
[Marc-Aurèle.]

Si c'est un destin inévitable, pourquoi vouloir l'éviter ?
[Solon.]

Si la chance te souris, pourquoi cours-tu ? Et si elle ne te souris pas, pourquoi cours-tu ?
[Proverbe ladino.]

Si l'on te donne un os, n'en fais pas fi : grignote-le.
[Proverbe indien.]

Si tout est incertain, pourquoi craindre quelque chose ?
[Solon.]

Tendre les bras à son destin, c'est de tous les moyens le plus infaillible pour en adoucir les rigueurs.
[Oxenstierna.]

La patience

À qui sait attendre, le temps ouvre les portes.
[Proverbe chinois.]

À savoir attendre, il y a tout à gagner.
[Proverbe italien.]

Au long aller la lime mange le fer.
[Ch. Cahier.]

Avec le temps et la patience, la feuille du mûrier devient de la soie.
[Proverbe chinois.]

Beaucoup de gouttes font un océan.
[Proverbe anglais.]

Beaucoup de peu font assez.
[Proverbe italien.]

Ce n'est pas la force, mais la persévérance, qui fait les grandes oeuvres.
[Samuel Johnson.]

Ce qui est mûr avant le temps est fauché avant le temps.
[Proverbe latin.]

Celui qui a déplacé la montagne, c'est celui qui a commencé par enlever les petites pierres.
[Proverbe chinois.]

Celui qui précipite ses pas tombe.
[Livre des Proverbes.]

C'est goutte à goutte que se forment les lacs.
[Proverbe turc.]

C'est toujours l'impatience de gagner qui fait perdre.
[Louis XIV.]

C'est une leçon que vous devriez observer :
Essayer, essayer, essayer encore.
Si, tout d'abord, vous ne réussissez pas,
Essayez, essayez, essayez encore.
[W.E. Hickson.]

Combien pauvres sont ceux qui n'ont point de patience.
[Shakespeare.]

Dieu aime ceux qui persévèrent.
[Le Koran.]

Dieu est avec les patients.
[Le Koran.]

En suivant le fleuve, on parvient à la mer.
[Plaute.]

Hâte-toi lentement.
[Auguste.]

Hercule ne fut pas engendré en une seule nuit.
[Ménandre.]

Il faut donner du temps au temps.
[Proverbe espagnol.]

La fortune vend à qui se hâte une infinité de choses qu'elle donne à qui sait attendre.
[F. Bacon.]

La fourmi n'est pas grande, mais elle creuse la montagne.
[Proverbe russe.]

La goutte finit pas percer la pierre et la plante qui y pousse finit par la rompre.
[Aristote.]

La hâte est la mère de l'échec.
[Hérodote.]

La patience est la plus grande des prières.
[Proverbe indien.]

La patience est pour l'âme comme un trésor caché.
[Syrus.]

La patience est un arbre dont la racine est amère et les fruits très doux.
[Proverbe persan.]

La patience est un onguent pour toutes les plaies.
[J. Clarke.]

La patience rend tolérable ce qu'on ne peut empêcher.
[Horace.]

La plupart des hommes, pour arriver à leurs fins, sont plus capables d'un grand effort que d'une longue persévérance.
[La Bruyère.]

La ruse de qui est sans ruse, c'est la patience.
[Proverbe arabe.]

Le chemin est long du projet à la chose.
[Molière.]

Le fruit du figuier n'arrive pas en une heure à son point de maturité.
[Épictète.]

Le génie est fait d'un pour cent d'inspiration et de quatre-vingt-dix-neuf pour cent de transpiration.
[Thomas Edison.]

Le génie n'est qu'une plus grande aptitude à la patience.
[Buffon.]

Le monde appartient aux patients.
[Proverbe italien.]

Le plus grand arbre est né d'une graine menue ; une tour de neuf étages est partie d'une poignée de terre.
[Lao-Tseu.]

Le savoir sans patience est comme une bougie sans lumière.
[Proverbe persan.]

Le temps ne maintient que ce qu'il a élevé.
[Ch. Cahier.]

Le temps n'épargne pas ce qu'on a fait sans lui.
[François Fayolle.]

Le temps respecte peu ce qu'on fait sans lui.
[Boileau.]

L'enclume dure plus que le marteau.
[Proverbe italien.]

Les gouttes qui tombent sans cesse usent le rocher.
[Choerilos de Samos.]

Les oeuvres importantes résultent plus rarement d'un grand effort que d'une accumulation de petits efforts.
[Gustave Le Bon.]

L'homme pressé cherche la porte et passe devant.
[Goethe.]

L'homme pressé refait deux fois la même chose.
[Proverbe persan.]

Maille à maille est fait le haubergeon.
[Rabelais.]

Obstination quand la cause est mauvaise, constance quand elle est bonne.
[Thomas Browne.]

On n'a pas bâti Rome en un jour.
[Cervantès.]

Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage.
[La Fontaine.]

Patience et travail viennent à bout de tout.
[Proverbe anglais.]

Petit à petit l'oiseau fait son nid.
[Le Roux.]

Petits coups répétés abattent grand chêne.
[Proverbe anglais.]

Peu à peu, la laine se transforme en tapis.
[Proverbe persan.]

Plus on se presse et plus tard on arrive.
[La Chaussée.]

Plus tu demandes si c'est encore loin, plus le voyage paraît long.
[Proverbe maori.]

Qui veut être riche au bout de l'an sera pendu à la Saint-Jean.
[Proverbe espagnol.]

Rome ne s'est pas faite en un jour.
[P.A. Manzoli.]

Si c'est possible, c'est fait ; si c'est impossible, cela se fera.
[Charles Alexandre de Calonne.]

Si vous devez parcourir dix li, songez que le neuvième marquera la moitié du chemin.
[Proverbe chinois.]

Tout ce qui doit durer est lent à croître.
[Louis de Bonald.]

Tout vient à point, qui peut attendre.
[Rabelais.]

Un voyage de mille li a commencé par un pas.
[Lao-Tseu.]

Une petite impatience ruine un grand projet.
[Confucius.]

Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage :
Polissez-le sans cesse et le repolissez.
[Boileau.]

L'espoir

À force de mal aller, tout ira bien.
[P.-J. Le Roux.]

Après la malchance vient la chance.
[Proverbe tsigane.]

Après la pluie, le beau temps.
[Proverbe français.]

Au pays de l'espoir il n'y a pas d'hiver.
[Proverbe russe.]

C'est au plus étroit du défilé que la vallée commence.
[Proverbe persan.]

C'est l'espoir qui empêche l'homme de se pendre.
[Ovide.]

C'est quand on n'a plus d'espoir qu'il ne faut désespérer de rien.
[Sénèque.]

Entre deux montagnes, la vallée.
[Proverbe français.]

Et l'espoir, malgré moi, s'est glissé dans mon coeur.
[Racine.]

Il faut espérer puisqu'il faut vivre.
[Proverbe italien.]

Il n'est jamais plus tard que minuit.
[Proverbe birman.]

Il n'y a que Satan qui ait perdu tout espoir.
[Proverbe arabe.]

Je vis de mon désir de vivre.
[Cervantès.]

L'an qui vient est un brave homme.
[Proverbe français.]

Le courage est comme l'amour ; il veut de l'espérance pour nourriture.
[Napoléon Ier.]

Le désespoir est le suicide du coeur.
[J.P. Richter.]

Le jour du jeûne est la veille d'une fête.
[Proverbe espagnol.]

L'enfer, c'est d'avoir perdu l'espoir.
[A.J. Cronin.]

L'espérance est la dernière chose qui meure dans l'homme.
[Diogène le Cynique.]

L'espérance est un emprunt fait au bonheur.
[Joubert.]

L'espoir des hommes, c'est leur raison de vivre et de mourir.
[André Malraux.]

L'heure la plus sombre précède l'aurore.
[Th. Fuller.]

L'homme de coeur est celui qui se fie jusqu'au bout à l'espérance.
[Euripide.]

Même sans espoir, la lutte est encore un espoir.
[Romain Rolland.]

Mieux vaut bonne espérance que possession précaire.
[Proverbe espagnol.]

N'étaient les nuages, on ne jouirait pas du soleil.
[Proverbe irlandais.]

Où il y a de la vie, il y a de l'espoir.
[Cervantès.]

Pour tous ceux qui vivent il y a de l'espérance.
[L'Ecclésiaste.]

Pourquoi se jeter à l'eau avant que la barque n'ait chaviré ?
[Proverbe chinois.]

Quand il y a de la vie, il y a de l'espoir.
[Théocrite.]

Tant qu'il n'est pas minuit, le tigre ne dit pas qu'il dort sans souper.
[Proverbe créole.]

Tant qu'un homme n'a pas la tête tranchée, rien n'est complètement perdu pour lui.
[Proverbe vietnamien.]

Tirons notre courage de notre désespoir même.
[Sénèque.]

Tous les nuages sont bordés d'argent.
[Proverbe anglais.]

Toute descente a sa montée.
[Proverbe persan.]

Toute nuit a un jour, tout hiver a un été.
[Proverbe turc.]

Une bonne espérance est meilleure qu'une mauvaise possession.
[Cervantès.]

Mieux vaut se fier à son courage qu'à la fortune (Syrus).
On irrite celui que l'on aime en voulant être aimé (Publilius Syrus).
Voyance AsiaFlash par Audiotel
Conditions d'utilisation
Hier, aujourd'hui, demain, sont les trois jours de l'homme (proverbe chinois).
Sois savant, mais laisse-toi prendre pour un ignorant (proverbe russe).