À propos de l'éditeur
Art de vivre titre
Graines de sagesse

Le mensonge

Le mensonge

La femme de maître Tang-Tu se prépare à aller faire ses courses au marché du village. A son fils âgé de 5 ans qui pleure et qui insiste pour l'accompagner, elle dit:

- Reste sagement à la maison. A mon retour je vais tuer le cochon pour te préparer un très bon repas.

Quand sa femme rentre du marché, maître Tang-Tu va chercher le cochon pour l'abattre. Sa femme lui dit:

- Je disais ça tout à l'heure juste pour calmer le petit. Il ne faut pas prendre la chose au sérieux.

Mais maître Tang-Tu répond:

- On ne doit pas traiter un enfant à la légère. L'enfant observe ses parents et imite tout ce qu'ils font. En disant des mensonges, nous lui apprenons à mentir.

Puis comme cela a été promis, maître Tang-Tu se met aussitôt à tuer le cochon.

Commentaire

Maître Tang-Tu était pauvre. Le cochon représentait une petite fortune pour sa famille . Mais il n'hésita pas à l'abattre pour ne pas donner le mauvais exemple à son jeune enfant en disant des mensonges. C'était un sage qui éduquait ses enfants en donnant toujours le bon exemple.

Les paroles sincères ne sont pas élégantes; les paroles élégantes ne sont pas sincères (Lao-Tseu).
L'amour sans folie ne vaut pas une sardine (proverbe espagnol).
Voyance AsiaFlash par Audiotel
Conditions d'utilisation
Dispenser à des cancres la parole des maîtres, c'est soulever une énorme pierre pour la laisser retomber sur ses pieds (proverbe chinois).
On ne tresse pas de bouclier durant le combat (proverbe mongo).