À propos de l'éditeur
Art de vivre titre
Graines de sagesse

Les chaussures

Les chaussures

Le voisin d'un certain Luu-Ngung-Chi lui dit un jour:

- Ce sont mes chaussures que vous portez-là!

Luu ôta immédiatement ses chaussures et les remit à son voisin.

Peu de temps après, le voisin retrouva ses chaussures et rapporta à Luu les siennes.

Mais Luu refusa de les reprendre.

Le voisin de maître Tham-Lân-Si lui dit aussi un jour:

- Ce sont mes chaussures que vous portez-là!

Tham demanda en souriant:

- Vous êtes sûr que ce sont les vôtres ?

Puis il ôta ses chaussures et les remit à son voisin.

Peu de temps après, le voisin retrouva ses chaussures et rapporta à Tham les siennes.

Tham dit:

- Ce ne sont donc pas vos chaussures?

Puis il reprit ses chaussures en souriant.

Commentaire

Même situation, deux attitudes différentes. Il y a quelque chose de hautain dans l'attitude de Luu. Par contre, Tham-Lân-Si s'est montré magnanime, indulgent, sans aucune nuance d'arrogance. Accepter de reprendre ses chaussures, c'est reconnaître la bonne foi du voisin et rendre hommage à son honnêteté.

Ce n'est pas la charge, mais l'excès de charge qui tue la bête (Cervantès).
Âme, même si tu es démon, tu es sanctifiée par l'amour, Et j'adore le démon aux grands yeux, aux cheveux blonds (Mihail Eminescu).
Voyance AsiaFlash
Conditions d'utilisation et tarifs
On doit donner à sa santé les soins que la saison réclame (proverbe chinois).
L' argent aplanit les montagnes et traverse les mers (proverbe espagnol).