À propos de l'éditeur
Art de vivre titre
Graines de sagesse

Les chaussures

Les chaussures

Le voisin d'un certain Luu-Ngung-Chi lui dit un jour:

- Ce sont mes chaussures que vous portez-là!

Luu ôta immédiatement ses chaussures et les remit à son voisin.

Peu de temps après, le voisin retrouva ses chaussures et rapporta à Luu les siennes.

Mais Luu refusa de les reprendre.

Le voisin de maître Tham-Lân-Si lui dit aussi un jour:

- Ce sont mes chaussures que vous portez-là!

Tham demanda en souriant:

- Vous êtes sûr que ce sont les vôtres ?

Puis il ôta ses chaussures et les remit à son voisin.

Peu de temps après, le voisin retrouva ses chaussures et rapporta à Tham les siennes.

Tham dit:

- Ce ne sont donc pas vos chaussures?

Puis il reprit ses chaussures en souriant.

Commentaire

Même situation, deux attitudes différentes. Il y a quelque chose de hautain dans l'attitude de Luu. Par contre, Tham-Lân-Si s'est montré magnanime, indulgent, sans aucune nuance d'arrogance. Accepter de reprendre ses chaussures, c'est reconnaître la bonne foi du voisin et rendre hommage à son honnêteté.

Si le roi aime la musique avec prédilection, le royaume approche beaucoup d'un meilleur gouvernement (Mencius).
On a peine à haïr ce qu'on a bien aimé (Corneille).
Voyance AsiaFlash par Audiotel
Conditions d'utilisation
Le bonheur, c'est la vertu parfaite (proverbe chinois).
Un cœur en joie est un filtre qui fait de l'or (proverbe indien).