À propos de l'éditeur
Arrêter de fumer titre Logo Arrêter de fumer

Produits pour vous aider à arrêter de fumer

Certains médicaments sont conçus pour aider à réduire les symptômes de privation associés à l'abandon tabagique, ou pour simplement diminuer l'envie de fumer. Parmi eux, on retrouve : les timbres, la gomme et l'inhalateur à la nicotine, et le Zyban®.

Les timbres à la nicotine (Nicoderm® - Habitrol®)
● Les timbres à la nicotine peuvent aider à réduire les symptômes de privation tels que l'irritabilité, la colère, l'anxiété, la frustration, la difficulté de concentration et l'agitation. Chaque cigarette que vous fumez produit une montée de nicotine dans votre cerveau. La nicotine se rend au cerveau en 7 secondes. Le taux de nicotine baisse une fois que vous avez terminé votre cigarette et remonte très rapidement dès que vous en allumez une autre. La dépendance est donc renforcée chaque fois que vous fumez et votre cerveau réagit à toute baisse soudaine du taux de nicotine.

● Les timbres à la nicotine sont conçus pour satisfaire cet état de manque en libérant la nicotine de façon continue à travers la peau puis, dans le sang. Le cerveau s'habitue donc à recevoir des doses plus faibles de nicotine à une vitesse constante et l'envie de fumer diminue doucement.

Mise en garde
● Certaines personnes ne peuvent pas utiliser les timbres à la nicotine. Vérifiez les contre-indications avant de les utiliser et assurez-vous d'avoir en main la bonne dose (les timbres sont offerts en 3 doses différentes, selon la quantité de cigarettes que vous fumez habituellement). Il est très important de ne pas fumer lorsque vous portez un timbre à la nicotine. Si vous fumez en même temps que vous portez un timbre, vous pourriez être victime d'un surdosage de nicotine.

Gommes à mastiquer à la nicotine (Nicorette® - Nicorette Plus®)
● Tout comme les timbres, les gommes à mastiquer à la nicotine vous procurent une certaine quantité de nicotine, ce qui peut aider à prévenir les symptômes de privation. Lorsque vous mastiquez lentement une gomme, la nicotine se libère graduellement.

● Vous devez cesser complètement de fumer avant de commencer à utiliser les gommes à mâcher à la nicotine.

Dosage recommandé
● Les gommes à mâcher à la nicotine sont offertes en 2 doses, soit 2 mg pour les personnes qui ont tendance à fumer leur première cigarette plus de 30 minutes après s'être levées et 4 mg pour celles qui fument moins de 30 minutes après s'être levées.

Inhalateur de nicotine (Nicorette®)
● L'inhalateur de nicotine a l'apparence d'une cigarette et reproduit le geste répétitif du fumeur.

● Ce cylindre de plastique de 8 cm de long dans lequel sont insérées des cartouches de nicotine de 10 mg, libère 4 mg de nicotine dans les parois de la bouche et de la gorge. L'absorption de nicotine est non toxique et diminue les symptômes de sevrage. L'utilisation recommandée est de 6 à 12 cartouches par jour les trois premiers mois et une diminution graduelle de la dose, au besoin, durant les 6 à 12 semaines suivantes.

Effets indésirables
● Une irritation de la bouche et de la gorge, une toux ou des malaises à l'estomac peuvent être ressentis de façon temporaire. Il est très important de ne pas dépasser les doses recommandées et surtout de ne pas fumer durant le traitement afin d'éviter le surdosage.

Un comprimé pour vous aider à arrêter de fumer (Zyban ®)
● Votre médecin peut vous prescrire un comprimé de chlorhydrate de bupropion (Zyban ®) pour vous aider à cesser de fumer, si vous correspondez au profil des fumeurs à qui s'adresse ce médicament.

● Ce comprimé à libération prolongée ne contient pas de nicotine. Il peut aider à réduire les symptômes de sevrage et l'envie de fumer. Il est habituellement prescrit pendant une période allant de 7 à 12 semaines.

Les effets secondaires et contre-indications
● Ce médicament a des effets secondaires différents selon les personnes. Ainsi, les effets qui sont le plus souvent associés aux comprimés de bupropion sont la sécheresse de la bouche et la difficulté à dormir. Ces effets secondaires sont habituellement légers et temporaires. L'emploi de Zyban ® est notamment contre-indiqué chez les personnes ayant des troubles convulsifs ainsi que chez ceux qui prennent Wellbutrin ® ou tout autre médicament contenant du bupropion. Il est également contre-indiqué chez les personnes qui ont déjà souffert ou qui souffrent présentement de boulimie ou d'anorexie et chez les personnes qui prennent des inhibiteurs de la monoamine-oxydase (MAO).

Moyens non-pharmacologiques
● Il existe plusieurs méthodes alternatives pouvant vous aider dans le processus d'abandon de la cigarette. L'hypnose, la thérapie par laser, l'acupuncture, les produits homéopathiques et les séances motivationnelles en groupes ou individuelles font tous partie de cette catégorie. Ces méthodes peuvent parfois renforcer la conviction que vous avez déjà de cesser de fumer, mais méfiez-vous des gens qui les qualifient de «miraculeuses».

Si la civilisation n'est pas dans le cœur de l'homme, eh bien! elle n'est nulle part (Georges Duhamel).
L'amant qui loue est l'amant couronné, Avant l'amour l'amour-propre était né (Gentil-Bernard).
Voyance AsiaFlash
Conditions d'utilisation et tarifs
Comme un petit sac ne peut contenir un grand chapeau, comme une corde trop courte n'atteint pas le fond du puits, toute chose porte en elle sa propre limite (proverbe chinois).
Un vieil ami est un cheval harnaché (proverbe persan).