À propos de l'éditeur
Arrêter de fumer titre Logo Arrêter de fumer

Nicotine et manque

Nicotine et manque

● Le tabac est considéré comme une drogue licite dans de nombreux pays. Son principal alcaloïde, la nicotine, possède un effet psychoactif de stimulation cérébrale et simultanément de relaxation physique. L'accoutumance du système nerveux central à la nicotine est très rapide : quelques cigarettes peuvent suffire à entraîner une dépendance physique, puis ultérieurement psychologique. Des additifs sont ajoutés par les fabricants dans le but d'intensifier la dépendance des consommateurs. C'est le cas de l'ammoniac, qui permet l'inhalation de la fumée sans provoquer de toux et facilite l'absorption de la nicotine.

● Le sevrage se traduit par une impression de manque, au réveil notamment, ce manque pouvant se manifester par des troubles de la concentration, irritabilité, constipation, insomnie, envie irrésistible de fumer. Les symptômes de manque peuvent être diminués en grande partie par l'utilisation de nicotine pharmaceutique. Mais passés les premiers jours, l'utilité des aides médicamenteuses reste minime. En cas de difficulté, il est souhaitable de rechercher un accompagnement par une personne compétente (tabacologue, psychologue, etc...).

● Il est intéressant de noter qu'une envie de fumer passe après 2 ou 3 minutes de patience.

(*) Source : article original sur Wikipédia
Suivant >

Loisir est père de philosophie (Thomas Hobbes).
L'amour niche dans les rides (Stobée).
Chat-Voyance : Nos voyants répondent en direct sur votre écran !
Conditions d'utilisation
La parole est souvent première cause de la ruine des familles et de la mort des gens (proverbe chinois).
L'homme du désir périt avec ce qu'il désire (proverbe indien).