À propos de l'éditeur
Astro-Amour titre
Histoires d'amour

8. L'amour à 16 ans (anonyme)

La première fois que j'ai vu Yanick, il m'a tout de suite impressionnée. Ses yeux verts, ses cheveux noirs, son air mystérieux... tout en lui me fascinait ! On s'est rencontrés à 16 ans, il était nouveau à mon école. Toutes les filles lui tournaient autour, mais heureusement, c'est de moi qu'il s'est épris !

Chacun de ses gestes me fascinait... Nous étions tellement heureux. Pendant 3 mois, nous étions toujours ensemble, et nous nous aimions à la folie. Mais ça n'a pas duré... Ses parents n'aimaient pas trop la ville et ont décidé de déménager dans une autre ville, à environ 4 heures de la mienne !

Nous étions désespérés. On ne voulait pas se perdre mais l'amour à distance ça ne marche pas. Finalement (je vous épargne les détails pour ne pas faire trop long) Yanick a réussi à convaincre ses parents qu'il pouvait habiter chez moi jusqu'à la fin de l'année, car ensuite, nous trouverions un appartement pour aller au Cégep. Et c'est ce qu'on a fait.

Peu de gens croient que trouver l'amour de sa vie c'est possible à 16 ans. Mais moi et Yanick, ça fait maintenant presque 5 ans que ça dure... et nous sommes encore aussi amoureux !

< Précédent Suivant >

Celui qui aime le danger y trouvera sa perte (l'Ecclésiastique).
C'est le coeur et non le corps qui rend l'union inaltérable (Publilius Syrus).
Voyance AsiaFlash
Conditions d'utilisation et tarifs
Celui qui crie beaucoup ne connaît pas ce qu'il blâme (proverbe chinois).
Les années en savent plus que les livres (proverbe polonais).