À propos de l'éditeur
Astro-Amour titre
Affinités homosexuelles entre signes
Affinités homosexuelles entre signes

Affinités homosexuelles entre signes chinois
Bouc / Bouc

Bouc / Bouc

● Comme on ne saurait vivre uniquement d'amour et d'eau fraîche, ces êtres qui s'aiment seront tôt ou tard confrontés à un choix pénible : ou bien ils devront changer leur mode de vie en réduisant les dépenses et les frivolités, ou bien ils devront se quitter pour ne pas être un calvaire l'un pour l'autre. Quant aux infidélités qu'ils auront pu commettre, elles n'auront pratiquement aucune incidence sur leurs rapports, car tous deux ont une attitude extrêmement libérale envers les devoirs de l'amour.

● Les débuts de leur passion seront merveilleux. Ils donneront libre cours à leur fougue, leur imagination, leur fantaisie et leur insouciance. Ils seront réellement eux-mêmes à cette époque-là, refusant toute contrainte et toute contrariété.

● Mais la vie ne tardera pas à les mettre en face de dures réalités. A moins qu'ils ne trouvent un riche mécène ou ne recueillent un colossal héritage, le problème de l'argent les assaillira de toutes parts. Ce problème est à coup sûr susceptible de détruire la plus intense passion et la plus belle idylle.

● Ce n'est un secret pour personne que le Bouc est plutôt paresseux et espère toujours que les cailles lui tombent toutes rôties dans la bouche.

● On ne saurait trop conseiller aux amoureux d'être prudents dans leurs dépenses et de s'atteler à un travail sérieux. La vie n'est pas un simple jeu. Ils devront s'accrocher à leur travail comme à une bouée de sauvetage, si pénible qu'il puisse être. "La paresse chemine si lentement que la pauvreté la rattrape", disait Benjamin Franklin. Et la pauvreté est l'ennemi numéro un de l'amour.

Les petits ont pâti des sottises des grands (La Fontaine).
L'amitié est toujours profitable, l'amour est parfois nuisible (Sénèque).
Voyance AsiaFlash par Audiotel
Conditions d'utilisation
Par l'exemple, les hommes vertueux forment ceux qui ne le sont pas (proverbe chinois).
En pays d'exil, même le printemps manque de charme (proverbe russe).