À propos de l'éditeur
Astro-Amour titre
Compatibilités entre Signes chinois

Affinités amoureuses entre signes chinois
Femme Serpent / Homme Cochon

Femme Serpent Affiniteés Homme Cochon

● Il a été dit précédemment que le Serpent exerce, sans le vouloir et souvent sans le savoir, une influence inhibitrice sur la plupart des gens avec lesquels il entre en contact. Cette influence se révèle particulièrement forte et néfaste pour le Cochon dont la sensibilité et l'innocence le rendent sans défense. Les astrologues, pour cette raison, sont unanimes pour déconseiller l'amour et le mariage entre le Serpent et le Cochon. La vie commune que mèneraient les natifs ne saurait être qu'un enfer, et l'un pourrait en vouloir à l'autre jusqu'à la mort. Les risques étant si grands, il serait insensé de se lancer dans cette union, même si au départ on a la meilleure volonté du monde.

● La structure présente offre-t-elle des perspectives moins sombres ? Il est difficile de répondre à cette question. En général, les astrologues ne voient pas de différence entre les deux combinaisons. Certains, conscients que " la pire tyrannie est celle des femmes " (Van Minh), plaignent particulièrement l'homme Cochon qui vit sous la férule de la femme Serpent. Ni l'un ni l'autre, en somme, ne seront heureux, et leurs étreintes amoureuses confirmeront cette affirmation de Juvénal: " La couche nuptiale est l'asile des soucis; c'est le lit où l'on dort le moins. " Puisque la situation est si pénible, on serait tenté de conseiller aux natifs la rupture ou le divorce. Mais ni le Serpent ni le Cochon ne voudront jamais prendre une telle décision, préférant rester ensemble et continuer à endurer leur calvaire.

Hâtons-nous: le temps fuit et nous traîne avec soi. / Le moment où je parle est déjà loin de moi (Boileau).
Aimez, aimez, tout le reste n'est rien (La Fontaine).
Voyance AsiaFlash
Conditions d'utilisation et tarifs
Les prières mal prononcées ne sont pas entendues : les esprits sont durs d'oreille (proverbe chinois).
Décrire la jouissance qu'on a éprouvée, c'est la moitié de la jouissance (proverbe arabe).