À propos de l'éditeur
Astro-Amour titre
Compatibilités entre Signes astraux

Femme Gémeaux / Homme Taureau

Femme Gémeaux Affiniteés Homme Taureau

● Ce couple a ses chances, qu'il doit savoir saisir. Chacune des parties devra faire des concessions importantes pour atteindre l'harmonie et le bonheur. Mais n'oublions pas que l'on n'a rien sans rien !

● Des difficultés sont à prévoir sur le plan amoureux. L'homme Taureau n'est pas enclin aux coups de foudre : ses sentiments sont contrôlés ; une fois engagé dans une union, il sera présent, loyal et toujours fidèle. Mais sa compagne, sans être de nature foncièrement infidèle, a parfois du mal à être la femme d'un seul homme - du moins a-t-elle besoin d'en rencontrer et d'en connaître d'autres. Pour son compagnon, une telle attitude ouverte est inconcevable et intolérable. Les scènes risquent donc d'être fréquentes, d'autant plus que cet homme est peu pourvu de sens de l'humour.

● Heureusement, il n'est pas rare de rencontrer des natives Gémeaux qui, au contact d'un homme calme, patient et bienveillant comme l'homme Taureau, trouvent une stabilité et une présence rassurante et renoncent à leur comportement quelque peu volage. L'entente sera dans ce cas grandement facilitée.

● Les questions d'argent risquent d'être entre ces partenaires une grande source de discorde. L'homme est décidément un maniaque de l'épargne tandis que sa compagne, sans être prodigue le moins du monde, aime l'argent pour le plaisir immédiat qu'il procure, et elle a aussi tendance à dépenser sans compter lorsqu'elle est angoissée.

Suggestion de lecture : consultez :
votre horoscope amoureux

Une once de vanité gâte un quintal de mérite (P.-J. Le Roux).
Il y a des gens qui n'auraient jamais été amoureux, s'ils n'avaient jamais entendu parler de l'amour (La Rochefoucauld).
Chat-Voyance : Nos voyants répondent en direct sur votre écran !
Conditions d'utilisation
Qui frappe l'herbe réveille le serpent (proverbe chinois).
Un morceau donné à un affamé vaut un paquet donné à celui qui n'a plus faim (proverbe vietnamien).