À propos de l'éditeur
Astro-Amour titre
Compatibilités entre Signes astraux

Femme Scorpion / Homme Bélier

Femme Scorpion Affiniteés Homme Bélier

● Dans cette combinaison, les partenaires se livrent à des relations violentes, tourmentées, mais non dépourvues de passion. L'homme Bélier, volontiers autoritaire et agressif, trouvera en face de lui une femme qui non seulement n'aime pas se soumettre mais qui cherchera même à affirmer sa personnalité. Or, si l'on peut, à force de tendresse, obtenir beaucoup de cet homme, on ne peut jamais vraiment le posséder totalement. Il en est de même de la native.

● Avec le choc de ces deux personnalités, les jeux sadiques sont inévitables, qui feront frôler des précipices. Des cris de passion et de haine seront monnaie courante. Les parties s'amuseront à se faire mal mutuellement, mais les réconciliations et les pardons seront particulièrement intenses et émouvants.

● Cependant, l'agressivité et les rapports de force joueront de façon nuancée, subtile et compliquée, et ne manquent pas d'un certain charme. L'union est par conséquent tout à fait vivable, mais cessera d'exister le jour où l'une des parties jettera l'éponge par épuisement.

● L'homme Bélier sera fier d'avoir pu conquérir une femme aussi brillante et aussi sûre d'elle-même que la femme Scorpion. Quant à la native, une fois conquise, elle n'hésitera plus à se donner à fond à son compagnon, car dans ses choix comme dans ses idées, elle ne fait jamais les choses à moitié. Si chacun des partenaires est conscient des besoins de l'autre et sait faire preuve d'une grande tolérance, ils parviendront à unir leurs forces plutôt qu'à s'opposer.

Suggestion de lecture : consultez :
votre horoscope amoureux

Celui qui se tait le premier dans une dispute est le plus digne de louange (le Talmud).
Aimer, c'est donner raison à l'être aimé qui a tort (Charles Péguy).
Chat-Voyance : Nos voyants répondent en direct sur votre écran !
Conditions d'utilisation
Le mot fût-il au bord de ta langue, retiens-en la moitié (proverbe chinois).
Le feu le plus couvert est le plus ardent (proverbe français).