À propos de l'éditeur
Astro-Amour titre
Compatibilités entre Signes astraux

Femme Lion / Homme Bélier

Femme Lion Affiniteés Homme Bélier

● Deux signes de Feu, l'un aussi fougueux que l'autre. On peut y voir une belle complicité, car il s'agit d'un rapport d'affinités. Les partenaires partagent le même amour du risque, la même passion, le même narcissisme et le même amour du faste et du luxe. De plus, chaque partie sait admirer et soutenir l'autre.

● Mais le revers de la médaille est que ces personnages sont tous deux excessivement fougueux et tendent à vivre constamment sur des charbons ardents. Leur union n'a donc pas de grandes chances de durer, car ils risquent de se brûler l'un l'autre, d'épuiser trop vite leur amour initial au lieu de prendre le temps de le cultiver. En somme, leur couple ne peut prospérer que s'ils modèrent leur fougue.

● La femme Lion est fière et très sûre d'elle. Elle a besoin de se sentir admirée et d'être au centre de toutes les attentions. En revanche, elle se montrera généreuse, chaleureuse et même malléable à l'égard de celui qui saura lui manifester son admiration pour elle. Bien que l'homme Bélier cherche lui-même souvent à se faire admirer, il saura apprécier les qualités de sa partenaire et constatera vite qu'une femme aussi exceptionnelle que cette native ne peut que le valoriser. Cette appréciation mutuelle renforce leurs chances d'entente.

● Mais l'un et l'autre des partenaires sont jaloux et soupe au lait, et des scènes sont inévitables et plutôt fréquentes. Heureusement, tous deux étant généreux et indulgents, leurs querelles ne risquent pas de causer des dommage irréparables.

Suggestion de lecture : consultez :
votre horoscope amoureux

La vie est un opprobre, et la mort un devoir (Voltaire).
L'amour d'un homme n'occupe qu'une partie de sa vie ; l'amour d'une femme occupe sa vie tout entière (Byron).
Voyance AsiaFlash
Conditions d'utilisation et tarifs
Des paroles carrées n'entrent pas dans des oreilles rondes (proverbe chinois).
Quand un riche tombe par terre, on dit que c'est un accident ; quand c'est un pauvre, on dit qu'il est ivrogne (proverbe turc).